L’arrivée récente de nouveaux fournisseurs offrant une alternative EDF

La libéralisation du marché français de l’énergie est effective, pour les particuliers, depuis le 1er juillet 2007. La multiplication des fournisseurs d’électricité amène une concurrence plus forte et une diversification des offres tarifaires. Qui sont ces nouvelles enseignes proposant une alternative à EDF ?

Quelle est l’histoire d’EDF ?

La loi du 8 avril 1946 donnait naissance à un monopole d’État pour l’énergie. C’est ainsi qu’ont été créés GDF (Gaz de France) et EDF (Électricité de France). Cette dernière est alors une entreprise de service public chargée de produire, de distribuer et de commercialiser l’électricité sur le territoire métropolitain.

EDF s’engagera dans la construction de barrages et de centrales thermiques, afin de sécuriser l’approvisionnement en électricité pour les entreprises et les ménages. Avec la multiplication des appareils consommateurs d’électricité, l’entreprise passe au nucléaire et construit la première centrale française en 1963, à Chinon. La crise pétrolière de 1973 accélère le développement du parc nucléaire français.

Depuis, l’entreprise s’est déployée sur l’ensemble du globe et emploie plus de 150 000 personnes à travers le Monde. Elle deviendra une société anonyme (SA) en 2005. Si le groupe s’est aujourd’hui privatisé, il reste détenu en majorité par l’État français. Avec la fin de l’ancien monopole, de nombreux concurrents ont vu le jour, afin de proposer une alternative à EDF.

EDF produit actuellement 77 % de son électricité par le biais de centrales nucléaires, mais l’entreprise a pour objectif de développer sa production durable grâce aux énergies solaires, éoliennes et hydrauliques.

La libéralisation du marché de l’électricité en France

L’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence a été engagée en 1996 par une directive européenne, ultérieurement transposée en droit français. L’objectif était de passer de plusieurs marchés nationaux à un marché européen unique.

Depuis le 1er juillet 2007, les consommateurs ont donc la possibilité de choisir leur fournisseur d’électricité. Pour leur part, les fournisseurs peuvent librement commercialiser leurs offres au sein de l’Union Européenne. Quant aux professionnels et aux collectivités locales, ils avaient déjà obtenu la possibilité de choisir leur fournisseur d’électricité dès juillet 2004.

Le fournisseur d’électricité est un intermédiaire qui achète l’énergie sur les marchés, auprès des producteurs, pour la faire ensuite acheminé par le gestionnaire de réseau Enedis, jusqu’au consommateur final. Celui-ci règle sa facture auprès du fournisseur, qui est lui-même refacturé par les producteurs. Seuls les producteurs paient un tarif d’acheminement à Enedis.

La libéralisation du marché a vu la multiplication de fournisseurs offrant une alternative à EDF. Si beaucoup de ménages lui restent encore fidèles, changer pour un concurrent d’EDF est possible.

ouverture concurrence energie

Qui sont les fournisseurs alternatifs ?

Les fournisseurs d’électricité alternatifs offrent un nouveau choix par rapport à EDF.

Parmi ces prestataires alternatifs, figurent, de manière non exhaustive :

  • Cdiscount Énergie
  • Direct Energie
  • ekWateur
  • Engie (ex GDF Suez)
  • Eni
  • Sowee (filiale d’EDF)
  • Total Spring

Certains de ces concurrents d’EDF proposent également des offres de gaz puisque le marché gazier a lui aussi été libéralisé sur l’ensemble de l’Union Européenne.

Quels sont les avantages d’un fournisseur alternatif ?

Le principal avantage est d’ordre économique. Les consommateurs particuliers peuvent librement choisir leur fournisseur d’électricité et l’offre qui leur convient. Il leur devient donc possible de comparer les tarifs de chaque prestataire, afin de déterminer lequel est le plus compétitif. Le site internet du Médiateur National de l’Énergie propose, à ce titre, un comparateur de prix. Cette institution publique indépendante regroupe les offres de la majorité des fournisseurs d’électricité et de gaz.

Certaines alternatives à EDF garantissent des tarifs qui demeurent plus intéressants que les tarifs réglementés. C’est le cas de Cdiscount Énergie avec son offre à -20 % par rapport au prix du kWh réglementé ou de Total Spring et de Direct Énergie avec une formule à -10 %.

Les usagers pourront également sélectionner des offres privilégiant les énergies vertes, que les concurrents d’EDF proposent avec tout ou partie de l’électricité achetée provenant d’une source d’énergie durable.