09 88 90 39 71
Contactez un conseiller TotalEnergies
Accueil » Actualités » Le gouvernement va-t-il vraiment supprimer le chèque énergie ?

Le gouvernement va-t-il vraiment supprimer le chèque énergie ?

Par Lucie Deschamps
Publié le 21 juillet 2023

Depuis quelques jours, la rumeur court au sujet d’une éventuelle suppression du chèque énergie pour 2024. C’est en tout cas ce qu’ont laissé entendre les paroles du ministre délégué aux Comptes publics lors de son interview sur RTL le 13 juillet dernier. On fait le point sur la situation.

Offres fournisseurs

Vous souhaitez faire des économies d'énergie ?

Nos experts vous conseillent gratuitement !

Je découvre les offres

Plusieurs mauvaises nouvelles

Cette troisième semaine du mois de juillet est à marquer d’une pierre noire pour de nombreux foyers français. Pas plus tard que ce mardi 18 juillet, le gouvernement a annoncé une hausse de 10 % sur les prix de l’électricité dès le mois prochain et voilà qu’une autre mauvaise nouvelle pointe déjà le bout de son nez.

Pour comprendre la situation, il faut revenir sur les paroles du ministre délégué aux Comptes publics, Gabriel Attal, lors de son interview sur RTL, le 13 juillet 2023. Selon lui, « dès lors qu’on doit faire des économies, il faut notamment sortir des dispositifs spécifiques qu’on a mis en place pendant la crise de l’inflation. C’est notamment la politique des chèques exceptionnels. On va mettre fin à cette politique des chèques exceptionnels ».

En revanche, à aucun moment il n’a été question de chèque énergie. Il est important de rappeler que cette aide financière concerne environ 6 millions de foyers modestes sur le territoire français.

Plus de peur que de mal

Bien que le ministre ait prononcé le mot « chèque », il n’a, en aucun cas, fait référence aux chèques énergie. Afin de dissiper les doutes, les journalistes chez « Merci pour l’info » sont allés interroger le cabinet du ministre. Selon les membres du cabinet, ce dernier « parlait juste des chèques exceptionnels » et que les dispositifs pérennes, comme le chèque énergie, n’étaient pas concernés.

À titre de rappel, le chèque énergie est une aide mise en place depuis le printemps 2018, afin d’aider les ménages modestes à payer leurs factures d’énergie, ainsi que certains travaux de rénovation énergétique. Pour cette année, ces chèques ont été envoyés entre le 21 avril et le 30 mai 2023 et sont valables jusqu’au 31 mars 2024.

Aucune crainte à avoir donc concernant la disparition des chèques énergie.

Par contre, la fin progressive du bouclier tarifaire est bien une réalité. Après une hausse de 15 % en début d’année, les prix de l’électricité vont à nouveau augmenter de 10 % dès le 1er août 2023. Selon les estimations du gouvernement, cela représenterait en moyenne 150 € de plus sur la facture annuelle des ménages qui se chauffent à l’électricité.

Une part de lumière dans l’obscurité

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles pour cette semaine puisque l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) vient de livrer ses chiffres et il semblerait que l’inflation affiche un léger ralentissement.

En analysant les chiffres, il est, en effet, possible de constater que la hausse des prix à la consommation est de 4,5 % en juin contre 5,1 % pour avril. Cette tendance devrait se poursuivre dans les mois à venir.

Sommaire
    09 88 90 39 71
    Contactez un conseiller TotalEnergies
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches :
    souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est gratuit pour l'internaute*

    Logo
    Expertise Energie

    * La société HETTY est rémunérée par TotalEnergies Électricité et Gaz France pour chaque contrat souscrit.

    Retour en haut