09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Actualités » Les tarifs réglementés du gaz en hausse de 15% en janvier 2023

Les tarifs réglementés du gaz en hausse de 15% en janvier 2023

Article mis à jour le 4 janvier 2023

Après plus d’un an de bouclier tarifaire qui a préservé une partie des ménages de fortes augmentations, les tarifs réglementés du gaz vont subir en janvier une hausse de 15%. Environ 40% des foyers français sont concernés par cette augmentation. 

Une facture en hausse de 15% pour 5 millions de ménages

Les tarifs réglementés du gaz (ou TRV) sont fixés plusieurs fois par an par le Ministère de la Transition écologique et solidaire et le Ministère de l’Économie après avis de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Un peu moins de 5 millions de foyers français souscrivent encore aujourd’hui à une offre de tarifs réglementés chez Engie ou chez l’une des 22 entreprises locales de distribution. Les autres ménages français ont d’ores et déjà choisi de souscrire à une offre de marché, qui sont librement définies par les fournisseurs. La hausse prévue par les pouvoirs publics sera de 15%. Selon la Première Ministre Elisabeth Borne, cette augmentation se traduira par une augmentation d’environ 25€ en moyenne pour les foyers qui se chauffent au gaz « au lieu de 200€ par mois » si le bouclier tarifaire n’avait pas été déployé. 

Pourquoi les tarifs du gaz augmentent alors que le marché baisse ? 

Les tarifs du gaz sur les marchés internationaux n’ont jamais été aussi bas depuis le début du conflit en Ukraine il y a bientôt un an. Le mégawattheure (MWh) se négocie actuellement autour de 72€, soit près de cinq fois moins cher qu’au mois d’août dernier ! La météo particulièrement favorable, des stocks pleins à ras bord, ainsi que le recours massif au gaz naturel liquéfié a entrainé une forte baisse des cours sur les marchés ces dernières semaines. 

Pourtant, les prix du gaz continuent à augmenter pour les particuliers et la hausse de 15% des tarifs réglementés en est une illustration. Les prix du gros ne se répercutent en effet pas immédiatement sur les factures des ménages. Les industriels livrent aujourd’hui du gaz qu’ils ont payé au prix fort. Il faudra donc du temps pour que ces baisses se répercutent sur les tarifs finaux. Ils demeurent encore quoi qu’il arrive élevés par rapport aux périodes d’avant-guerre. Le bouclier tarifaire reste donc efficace malgré ces baisses importantes des cours du gaz. 

Vers la fin des tarifs réglementés en juin 2023

À partir du 1er juillet prochain, les 5 millions de ménages français qui y souscrivent encore ne pourront plus bénéficier des tarifs réglementés du gaz (TRV). La loi Energie-Climat entrée en vigueur le 9 novembre 2019 prévoit la fin des tarifs réglementés, ces derniers avaient été jugés contraires au droit communautaire européen. Il n’est d’ailleurs plus possible de souscrire à un nouveau contrat de gaz réglementé depuis le 20 novembre 2019. À partir du 1er juillet, ces 5 millions de souscripteurs devront donc impérativement se tourner vers une offre de marché. La liste des fournisseurs est disponible sur Expertise Energie.

Sommaire
    09 88 90 39 71
    Profitez de nos offres partenaires
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page