Fournisseurs de gaz de ville : offres et critères de choix

Troisième source d’énergie de l’Hexagone, le gaz naturel est présent dans la plupart des foyers français. De nombreux fournisseurs de gaz de ville proposent des formules attractives. Pour bien cerner les différentes offres du marché, il faut garder en tête certains points de comparaison.

Le gaz de ville, qu’est-ce que c’est ?

 

Si l’on parle aujourd’hui de gaz de ville pour désigner le gaz auquel est relié un foyer de consommation, l’expression était autrefois réservée au seul gaz manufacturé, principalement utilisé pour l’éclairage des villes.

C’est d’abord en effet pour alimenter les réverbères en zone urbaine que le gaz de ville est né au début du XIXe siècle. Gaz d’éclairage, puis combustible pour les moteurs et les turbines, il est rapidement devenu un gaz domestique, utilisé pour le chauffage et la cuisson dans les habitations. Au siècle suivant, il est progressivement remplacé par l’électricité et le gaz naturel.

Distinct de ce dernier par sa composition, le gaz de ville comprenait du méthane, de l’hydrogène et du monoxyde, un mélange à la fois dangereux et toxique. En outre, son pouvoir calorifique était faible. Composé essentiellement de méthane, associé à un produit odorisant qui le rend détectable en cas de fuite, le gaz naturel a avantageusement remplacé le gaz de ville, dont il a conservé le nom dans le langage courant.

Économique, le gaz naturel produit une chaleur homogène et diffuse. Équipé d’une simple chaudière, le consommateur peut ainsi se chauffer, produire de l’eau chaude ou cuisiner à moindres frais. De plus, il n’est pas nécessaire de stocker le gaz. Un gain de place appréciable pour les logements contemporains, dont la superficie est souvent réduite.
Aujourd’hui, une vingtaine de fournisseurs de gaz de ville se partagent le marché de la distribution, le gaz représentant 15,8 % de la consommation d’énergie primaire en France. Si le secteur est dominé par GRDF, qui irrigue 96 % du territoire français, de nouveaux acteurs, comme Total Spring, proposent des offres compétitives.

Les offres de gaz de ville de Total Spring

D’abord connu pour ses offres de fourniture de gaz et d’électricité à destination des professionnels, Total Spring s’ouvre au marché des particuliers en 2017. En tant que fournisseur de gaz de ville et d’électricité, Total Spring propose deux offres gaz naturel et deux offres couplées, gaz et électricité.

Les premières, Total Spring Gaz naturel, sont à prix fixe ou à prix indexé. Dans les deux formules, le prix HT du kWh est 10 % inférieur au tarif réglementé.

Dans l’offre à prix fixe, le prix du kWh est fixé lors de la souscription du contrat, pour une durée de douze mois. Il ne peut subir aucune hausse pendant cette période. Le tarif de l’abonnement, quant à lui, reste identique à celui du tarif réglementé proposé par le fournisseur historique. S’il le souhaite, le consommateur peut à tout moment passer à l’offre à tarif indexé. Le contrat est sans engagement de durée et sans frais de souscription ou de résiliation. La facturation est établie sur la base d’une estimation de la consommation et régularisée au moins une fois par an.

Dans la seconde offre, le prix du kWh est indexé sur le tarif réglementé pendant un an et recalculé chaque mois. Le tarif est donc susceptible de varier, à la hausse ou à la baisse, pendant toute la durée de l’engagement, tout en restant toujours 10 % inférieur. Le prix de l’abonnement est identique à celui proposé par le fournisseur historique. Le contrat est souscrit dans les mêmes conditions que l’offre à prix fixe.

Les deux offres couplées, Total Spring Duo énergie, sont également, au choix, à prix fixe ou à prix indexé pour le gaz. Dans les deux cas, le prix de l’électricité et du gaz est 10 % moins cher que celui des tarifs fixés par l’État. Avantageuses, les offres couplées de Total Spring permettent de bénéficier d’une électricité verte et de simplifier la vie du consommateur, avec un seul contrat pour deux énergies.

D’autres fournisseurs comme Eni, Butagaz, Direct Energie, EDF, Engie ou Prolexia proposent également du gaz du ville aux consommateurs.

 

fournisseurs gaz ville

Sur quels critères choisir son fournisseur de gaz de ville ?

Pour choisir son nouveau fournisseur de gaz de ville, il faut d’abord étudier attentivement le tarif proposé. Est-il réglementé, indexé ou fixe ? Il faut tenir compte aussi des zones tarifaires différentes pour le gaz, la zone 1 étant la moins chère, la zone 6 la plus élevée. Certains fournisseurs ont également adopté leur propre zonage. Il faut également comparer les prix des abonnements pour ne pas avoir de mauvaises surprises, ainsi que la durée de l’engagement.
S’informer sur la qualité des services offerts au client est également essentiel. Quand le consommateur peut-il contacter le fournisseur ? Par quel(s) moyen(s) ? Les avis fournisseurs de gaz naturel sur Internet sont-ils favorables ? Existe-t-il d’autres services techniques proposés par le fournisseur ?

Comment résilier son ancien contrat et comment souscrire une nouvelle offre ?

Le consommateur peut choisir à tout moment le fournisseur de gaz de ville le moins cher. Cette liberté de choix lui permet de réduire sa facture d’énergie. Aucune coupure de courant n’est à craindre, puisque le changement de fournisseur n’implique pas une nouvelle installation ou une intervention technique. Il suffit de contacter le nouveau fournisseur après avoir réuni quelques éléments :

  • l’adresse du domicile ;

  • une facture de gaz avec le numéro de point de comptage et d’estimation (PCE) ;

  • un RIB ;

  • un relevé de compteur, pour une meilleure estimation des factures.

Le nouveau fournisseur s’occupe ensuite de résilier le précédent contrat et fixe la date du transfert de contrat, qui intervient dans un délai de dix jours environ. Le client reçoit alors une facture de clôture de son ancien fournisseur pour une éventuelle régularisation, puis un échéancier de son nouveau fournisseur.