09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Actualités » Gazprom coupe le robinet du gaz le 1er septembre

Gazprom coupe le robinet du gaz le 1er septembre

Article mis à jour le 27 septembre 2022

Le géant du Gaz russe Gazprom a annoncé mardi la suspension complète de ses livraisons à Engie dès le jeudi 1er septembre en raison des « sommes financières dues » par la France pour ses livraisons effectuées en juillet.

Dans un communiqué envoyé à la presse, Engie annonce avoir été informé par Gazprom de « la réduction de ses livraison de gaz (…) en raison d’un désaccord entre les parties sur l’application des contrats ». Cette coupure fait bien entendu suite au soutien affiché de la France à l’Ukraine dans le conflit qui l’oppose à la Russie depuis le mois de février dernier. Une décision qui ne surprend personne. Dans son communiqué, Engie souligne aussi que « les livraisons de Gazprom avaient considérablement diminué depuis le début de la guerre en Ukraine ». 

Gazprom cesse d'approvisionner Engie en gaz

Des stocks de gaz sécurisés

Dans ce même communiqué, Engie insiste une nouvelle fois sur la sécurisation de ses stocks et confirme pouvoir assurer l’approvisionnement de ses clients et ses propres besoins. La société française affirme ainsi avoir mis en place une série de mesures « pour réduire significativement les impacts financiers et physiques directs qui pourraient découler d’une interruption des livraisons de gaz par Gazprom ». 

Elisabeth Borne : « pas de coupure de gaz pour les ménages »

Invitée de France Inter ce matin, la première ministre Elisabeth Borne est revenue longuement sur le sujet d’une éventuelle pénurie de gaz cet hiver, notamment en cas de conditions météo particulièrement rudes. Elisabeth Borne assure que cela fait des mois que le gouvernement se prépare pour éviter d’avoir à effectuer des coupures et elle insiste sur la responsabilité de chacun : « Si on baisse notre consommation de gaz de 10 %, il n'y aura pas de restrictions. C'est quelque chose qui est à notre portée. Mais si on ne fait pas ces économies, si on ne se mobilise pas suffisamment, si l'hiver est froid, il pourra y avoir des restrictions, mais elles ne concerneront pas les ménages, pour qui il n'y aura pas de coupures." 

Les ménages français ne devraient donc pas être concernés par des coupures de gaz. D’autant plus que de telles mesures sont techniquement difficiles à mettre en œuvre puisqu’elles nécessiteraient l’intervention d’un technicien qualifié. Ces coupures pourraient en revanche concerner les entreprises. 

Plusieurs scénarios seront présentés au Président de la République vendredi matin lors d’un Conseil de défense dédié à l’énergie

Sommaire
    09 88 90 39 71
    Profitez de nos offres partenaires
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page