Enercoop : une énergie militante en plein cœur des régions

Enercoop, fournisseur alternatif d’électricité renouvelable, se mobilise pour le développement des énergies vertes et la sortie du nucléaire. Engagé dans une démarche militante, il prend la forme de coopératives disséminées au cœur des régions. Ses tarifs sont un peu plus élevés que ceux des opérateurs classiques.

Des militants écologistes à l’origine d’Enercoop

Tout commence en 2005 dans les Ardennes lorsque se réunit un groupe de travail constitué de militants écologistes et de représentants d’associations citoyennes ou engagées sur la voie des énergies renouvelables. Leur ambition est de trouver des moyens concrets pour accompagner la transition énergétique, alors que le marché français de l’énergie est en pleine ouverture. Les objectifs fixés sont ainsi le développement et la démocratisation des énergies renouvelables, ainsi qu’une plus grande transparence des systèmes de distribution et la maîtrise des dépenses énergétiques. Six associations et coopératives décident alors de s’associer pour créer un fournisseur d’énergie 100 % renouvelable. Un an après, Enercoop officialise son existence et prend la forme juridique d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC). En 2007, avec l’ouverture du marché aux particuliers, la première coopérative voit le jour en 2009 sous le nom d’Enercoop Ardennes. Elle sera suivie au fil des ans par neuf autres coopératives essaimant dans toute la France. Dix ans après sa création, Enercoop compte environ 25 000 clients et projette d’en atteindre 150 000 en 2020. L’entreprise s’approvisionne en énergie 100 % renouvelable auprès d’un réseau de producteurs locaux, par le biais de ses coopératives. Elle représente donc aujourd’hui 58 000 consommateurs approvisionnés et 171 producteurs indépendants.

Une offre équitable pour des consommateurs militants

Enercoop propose ses abonnements aux particuliers, aux professionnels et aux collectivités. L’offre aux particuliers se décline en quatre points forts :

  • une origine énergétique 100 % renouvelable ;

  • un approvisionnement s’inscrivant dans une démarche de circuit court, en contrat direct avec des producteurs locaux ;

  • un projet citoyen et coopératif impliquant les consommateurs et les sociétaires d’Enercoop ;

  • un service de proximité assuré par les dix coopératives implantées en région et couvrant tout le territoire de l’Hexagone.

L’inscription, en ligne ou par voie postale, est simple, sans engagement, sans coupure de courant et avec une prise en charge des démarches de résiliation à effectuer auprès de l’ancien fournisseur. Enercoop propose une tarification unique, sans tenir compte d’une variation en heures pleines ou creuses. Si ses tarifs n’ont pas évolué depuis 2005, ils restent en moyenne 15 % plus cher que ceux d’EDF. Cela correspond, pour un foyer de quatre personnes, hors chauffage et eau chaude, à un surcoût mensuel d’environ 8 euros par personne (dépend aussi de la puissance du compteur). Mais pour Enercoop, dont le maître mot est de s’inscrire dans la mouvance du commerce équitable, il s’agit du coût réel de l’énergie consommée.

En proposant également des services aux entreprises et aux collectivités, Enercoop s’adresse à tous les professionnels, qu’ils soient propriétaires ou locataires de leurs bâtiments. L’offre est valable sur tout le territoire métropolitain, à l’exception des ELD (Entreprises Locales de Distribution). Enecoop estime alors qu’en 2020, ses tarifs se situeront dans la fourchette moyenne du marché.

energie verte cooperative enercoop

Un fonctionnement démocratique et décentralisé

Enercoop est une entreprise coopérative fondée sur les principes de l’économie solidaire et sociale, où les décisions sont prises en concertation. L’organisation comprend donc six collèges siégeant au conseil d’administration : producteurs, consommateurs, salariés, porteurs de projet, partenaires et collectivités locales, chacun d’eux bénéficiant d’une voix par personne. Les producteurs engagés avec l’entreprise en sont également sociétaires et siègent donc au conseil d’administration de la coopérative locale. Les clients ont également la possibilité de devenir sociétaires : il leur suffit, pour cela, de le spécifier lors de la signature de leur contrat, en précisant le nombre souhaité de parts en capital, sachant que la valeur nominale de celles-ci est fixée à 100 euros. L’organisation compte aujourd’hui 25 000 sociétaires.

Enercoop s’inspire, d’autre part, des principes du commerce équitable, grâce à des prix ajustés à la réalité des coûts de production, ce qui justifie des tarifs relativement plus élevés que la moyenne. Plus de la moitié des bénéfices réalisés se voit réinvestis dans le projet de la coopérative, mais encore dans des projets d’innovation en région.

Enercoop représente aujourd’hui un réseau de dix coopératives réparties sur tout le territoire. Cet ancrage régional induit plusieurs avantages :

  • les producteurs et les consommateurs se connectent en circuit court ;

  • les prises de décisions sont décentralisées ;

  • la réalité de terrain est mieux appréhendée.

Un accompagnement de proximité pour un développement durable

Enercoop a pour principal objectif le développement des moyens de production des énergies renouvelables pour réussir, à plus ou moins long terme, à se dispenser de toutes les énergies polluantes dont, au premier chef, le nucléaire. Elle porte donc une attention particulière aux besoins des producteurs, en veillant à les rétribuer de manière équitable, mais aussi en les accompagnant dans leurs projets.

Les producteurs sont des particuliers, des PME et des collectivités, ces dernières représentant 44 % des contributeurs. L’électricité produite provient de quatre sources majeures d’énergie renouvelables : hydraulique (pour la plus grande part), éolienne, biomasse et photovoltaïque. L’énergie produite est injectée directement dans le réseau de distribution pour être intégralement vendue aux clients de la coopérative. Ce réseau court permet une traçabilité efficace de la production. Les tarifs pratiqués par Enercoop reflètent les coûts d’approvisionnement des énergies renouvelables qui se répartissent de la manière suivante : 26% au titre des producteurs, 17% au titre des taxes, 26% au titre du transport et de la distribution, ainsi que 17% au titre d’Enercoop.

Certaines coopératives, telles qu’Enercoop Languedoc-Roussillon ou Enercoop Midi-Pyrénées, proposent un accompagnement aux particuliers désireux de s’équiper de moyens de production d’énergie renouvelable (panneaux solaires, par exemple). Pour l’heure, l’organisation se concentre toutefois sur l’accompagnement de projets collectifs, notamment ceux initiés par les collectivités locales. Les coopératives sont aussi des lieux citoyens d’échanges et de rencontres.