09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Les guides » Réduire sa consommation » Quelle est la consommation d’un spa ou d’un jacuzzi ?

Quelle est la consommation d’un spa ou d’un jacuzzi ?

Article mis à jour le 4 janvier 2023

Profiter d’un spa ou d’un jacuzzi chez soi permet de passer des moments agréables, notamment durant les périodes de froid. Il est toutefois bon de savoir que la consommation en énergie de ce genre d’équipement peut parfois s’avérer élevée. En effet, un spa pour 4 personnes consomme, par exemple, entre 2 500 à 7 500 kWh par an. Cela va, bien évidemment, dépendre de plusieurs facteurs, comme le modèle pour lequel vous optez ou bien sa taille. Ce guide vous aidera à comprendre un peu plus sur la consommation réelle d’un spa.

Les différents types de spa

Vous souhaitez acquérir un spa pour votre logement ? Sachez que vous pourrez trouver sur le marché 7 différents types de spa :

  • le spa gonflable : facile à installer, ce modèle est facilement déplaçable. Ainsi, vous pourrez soit le placer à l’intérieur de votre logement, soit à l’extérieur, selon la saison, mais aussi en fonction de vos envies ;
  • le spa portable : il s’agit également d’un modèle hors-sol, mais dont les parois sont semi-rigides. Comme il est démontable, vous pourrez alors le transporter et le déplacer facilement ;
  • le spa hors sol : ce modèle dispose d’un châssis rigide et d’une cuve en acrylique. Tout comme pour le spa gonflable, vous pouvez le déplacer dans le cas où vous ne souhaitez plus l’utiliser ;
  • le spa en kit : comme son nom l’indique, il s’agit d’un spa préfabriqué vendu en kit et que vous pouvez monter vous-même. Toutefois, à moins d’être un bricoleur avéré, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour effectuer le montage ;
  • les spas encastrables et semi-encastrable : il s’agit des modèles hauts de gamme de spas. Faits sur mesure, ils sont soit enterrés, soit semi-enterrés dans le sol. Leur installation nécessite, dans ce cas, un terrassement, mais aussi d’autres travaux, comme l’installation d’une plomberie spécifique ou des différents raccords.
  • le spa de nage : vous aimez nager ? Ce type de spa est fait pour vous. En effet, en plus de pouvoir vous y relaxer, vous pouvez aussi utiliser votre spa comme une piscine. Grâce à un système de nage à contre-courant, vous pourrez faire vos mouvements sur place ;

Quels sont les facteurs à prendre en compte pour connaître la consommation d’énergie de votre spa ?

Si vous souhaitez estimer la consommation d’énergie de votre spa, il est important que vous preniez en compte certains critères, comme :

  • l’emplacement du système : un spa placé à l’intérieur, dans une pièce fermée, consommera moins que s’il est placé à l’extérieur. En effet, il sera moins sujet aux différences de températures ;
  • le choix du modèle : les modèles encastrables et semi-encastrables consommeront moins que les modèles hors-sol, car ils subiront moins de déperditions de chaleur ;
  • la période d’utilisation : en hiver, le système sera plus gourmand en énergie. En effet, l’eau refroidit plus vite. Le système devra alors fonctionner plus pour maintenir l’eau à température idéale ;
  • la puissance des divers composants du système : vous devrez également tenir compte de la puissance du réchauffeur électrique, des pompes de massage, du système de filtration, ou bien de la pompe de circulation, lorsque vous estimez la consommation de votre spa.

Combien consomme un spa ?

Le spa est un système qui consomme à la fois de l’électricité pour fonctionner, mais aussi de l’eau pour l’alimenter.

Consommation électrique 

Pour chauffer l’eau, mais aussi pour faire fonctionner la filtration, votre spa a besoin d’électricité. Sa consommation en électricité va varier selon le modèle et la taille du spa, mais aussi de la fréquence d’utilisation. En moyenne, comptez entre 2 500 et 7 500 kWh par an pour un spa pour 4 personnes.

Consommation en eau 

En fonction de la taille de votre spa, sa consommation en eau sera de 800 à 1000 litres. Néanmoins, vous n’aurez pas besoin de le changer tous les jours ou à chaque utilisation. Assurez-vous juste que votre système de filtration n’est pas encrassé. Contrôlez également la qualité de l’eau de manière régulière. 

Les spa gonflables consomment-ils BEAUCOUP ? 

Bien que les spas gonflables soient moins chers à l’achat que les jacuzzis encastrables, ils ne sont pas moins gourmands en électricité. Comme vu précédemment, la consommation en électricité des modèles encastrables est moins élevée que celle des modèles hors-sols et donc des spa gonflables. En effet, les spas enterrés disposent d’une meilleure isolation. La pompe nécessite un fonctionnement quotidien d'environ 10 à 12 heures pour bien filtrer l'eau, elle ne consomme que très peu d’énergie (50W environ). La partie la plus énergivore reste le chauffage de l'eau. La consommation augmente également selon la fréquence d'utilisation du spa. La consommation d'énergie pour l’utilisation d’un spa gonflable en été (de juin à août) est de 1€ à 2€ par jour environ. En hiver celui-ci consomme davantage. C’est un peu plus qu’un lave-vaisselle ou un réfrigérateur.

8 astuces pour consommer moins d’énergie avec votre spa

Vous souhaitez profiter de votre spa, sans pour autant consommer beaucoup d’énergie ? Voici quelques astuces que vous pouvez suivre pour réduire votre consommation :

  • utilisez une couverture isothermique pour recouvrir votre spa la nuit. Pour une bonne isolation, l’épaisseur de celle-ci doit être de 10 centimètres au centre et de près de 6,5 centimètres sur les côtés. En plus de pouvoir maintenir le froid à l’extérieur, les bords qui s’affinent permettront de ne pas laisser l’eau de pluie stagner sur la couverture ;
  • laissez votre spa allumé durant la nuit. Lorsque le système est éteint, l’eau refroidit. Dans ce cas, le réchauffeur aura besoin de beaucoup plus d’électricité pour ramener l’eau à la bonne température ;
  • pensez à placer votre spa dans un endroit qui dispose d’un fort taux d’ensoleillement. L’eau pourra alors chauffer naturellement, ce qui vous permettra de consommer moins d’électricité ;
  • réduisez la fréquence d’utilisation. Bien que le spa soit conçu pour vous relaxer dès que vous en avez envie, il est néanmoins conseillé de ne pas l’utiliser de manière trop fréquente. En effet, plus vous l’utilisez, plus vos consommations, que ce soit en eau ou en électricité, vont augmenter ;
  • isolez les parois latérales. Afin de maintenir l’eau à la température idéale, et ainsi ne pas trop solliciter l’élément de chauffage, vous pouvez également isoler les parois latérales de votre spa. Dans le cas où votre modèle ne dispose que d’une isolation minimale, vous pourrez toujours trouver sur le marché des isolants destinés aux parois latérales. C’est le cas, par exemple, du Full Foam Spa (Dimension One Spa), une mousse expansée isolante de haute étanchéité ;
  • optez pour un modèle de qualité avec une bonne isolation des parois et de la cuve. La chaleur de l’eau sera ainsi mieux conservée ;
  • n’oubliez pas d’entretenir régulièrement votre spa. Pensez notamment à vérifier les filtres, afin d’éviter que la pompe de filtration ne fasse beaucoup d’efforts pour fonctionner.
  • rangez votre spa en hiver. Avec le froid hivernal, vous pourrez être tenté d’utiliser votre jacuzzi durant cette période. Néanmoins, durant cette saison, l’eau peut refroidir très vite, ce qui va faire fonctionner davantage le réchauffeur ;
Sommaire
    09 88 90 39 71
    Profitez de nos offres partenaires
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page