Un conseiller disponible au
Le Guide de l'énergie » Combien la consommation d’une piscine chauffée coûte-t-elle ?

    Combien la consommation d’une piscine chauffée coûte-t-elle ?

    Sommaire
      Article mis à jour le 4 septembre 2020

      Chauffer une piscine permet d’en profiter toute l’année. Cette solution est utile, même durant la saison chaude, pour obtenir la température idéale et optimiser le plaisir de la baignade. Toutefois, ce confort a un prix.

      La consommation d’une piscine chauffée varie en fonction du système utilisé. En effet, certains appareils sont plus économiques que d’autres. Cet article fait le point sur les systèmes de chauffage disponibles et leur consommation.

      Chauffer l’eau de la piscine grâce à un réchauffeur électrique

      Aujourd’hui, les propriétaires qui souhaitent chauffer leur piscine peuvent choisir parmi différentes solutions. Le réchauffeur électrique en fait partie. Comme son nom le laisse entendre, cet appareil utilise de l’électricité pour fonctionner.

      L’installation de cet appareil est simple et ne prend pas beaucoup de temps. Il suffit de l’intégrer au circuit de filtration. L’eau y passera systématiquement pour être réchauffée par une résistance électrique, avant de ressortir dans le bassin. L’utilisateur peut choisir la température grâce à un thermostat. Elle peut être atteinte en un laps de temps relativement court.

      La consommation d’une piscine chauffée avec un réchauffeur électrique

      Le réchauffeur électrique est la solution la plus abordable à l’achat. Son prix varie entre 300 et 800 euros. En revanche, son usage est particulièrement coûteux. En effet, ce système est très énergivore. Sa consommation varie en fonction de sa puissance.

      Afin de connaître la consommation d’une piscine chauffée avec un réchauffeur électrique, il faut :

      • Relever la puissance de l’appareil (exprimée en kW).
      • Il faut ensuite la multiplier par la durée d’utilisation (exprimée en heure) pour obtenir la consommation.
      • Enfin, pour déterminer le coût d’utilisation, il convient de multiplier la consommation du réchauffeur par le prix du kWh. Ce dernier est renseigné dans la facture d’électricité.

      Bon à savoir : en raison de sa consommation, le chauffage électrique est recommandé pour une piscine de petite taille ou pour un usage ponctuel. Il peut aussi servir pour compléter un autre système de chauffage.

      Utiliser une pompe à chaleur pour chauffer une piscine

      La pompe à chaleur (PAC) constitue une alternative économique et écologique au chauffage électrique. Ce dispositif capte les calories présentes dans l’air ou le sol et les restitue sous forme de chaleur dans la piscine.

      Particulièrement performant, il permet facilement de faire monter la température du bassin jusqu’à 28°. Plus la pompe à chaleur est puissante, plus l’eau chauffera vite.

      La consommation d’une pompe à chaleur

      La pompe à chaleur coûte plus cher à l’achat. En effet, il faut compter entre 2 000 et 15 000 euros pour son acquisition. En revanche, son coût de fonctionnement est particulièrement intéressant. En effet, la PAC consomme 4 à 7 fois moins d’énergie qu’un système de chauffage classique. De plus, elle restitue plus d’énergie qu’elle n’en requiert.

      La consommation d’une pompe à chaleur pour piscine dépend du modèle choisi :

      • Avec une pompe à chaleur air-eau, le coût varie de 2,50 à 3,70 euros/m2 chauffé.
      • Pour une pompe à chaleur sol-eau, il faut compter 2,30 à 3,50 euros/m2 chauffé.

      En utilisant la pompe à chaleur 5 mois par an pour chauffer une piscine, il faudra prévoir 150 à 300 euros en moyenne.

      BESOIN D’AIDE ?

      Vous souhaitez plus de renseignements ?
      Nos experts sont là

      La pompe à piscine, un poste de dépenses à ne pas négliger

      Qu’elle soit chauffée ou non, l’eau d’une piscine doit être filtrée de manière régulière. La pompe à piscine est l’appareil prévu à cet effet. Pour fonctionner, elle utilise de l’électricité. Aussi la consommation d’une piscine chauffée doit également inclure celle de la pompe.

      La consommation électrique d’une pompe à piscine

      Pour calculer la consommation d’une pompe à piscine, il faut avant tout calculer la durée d’utilisation. À titre d’illustration, pour une pompe qui fonctionne 8 heures par jour, pendant 100 jours, elle est de 800 heures par an (8 heures x 100 jours).

      Pour obtenir la consommation électrique, il faut multiplier la durée d’utilisation par la puissance de la pompe. Par exemple, un appareil de 0,75 kW consomme 600 kWh par an (0,75 kW x 800 heures).

      Le coût de fonctionnement

      Pour déterminer le coût de fonctionnement d’une pompe à piscine, il faut multiplier sa consommation électrique par le prix du kWh renseigné sur la facture d’électricité.

      Par exemple, le fournisseur applique un prix du kWh de 0,13 euro. En reprenant l’exemple précédent, le coût de fonctionnement s’élève à 78 euros par an (600 kWh x 0,13 euro).

      Comment optimiser la consommation électrique d’une piscine ?

      Une piscine chauffée représente un poste de dépense important, toutefois il est possible de réduire ce coût.

      Choisir un système de chauffage adapté à ses besoins

      La pompe à chaleur est à privilégier pour réaliser des économies tout en réduisant l’impact sur l’environnement. Pour optimiser son coût de fonctionnement, le consommateur doit choisir un modèle adapté à ses besoins et à la taille de sa piscine.

      Par ailleurs, lors de l’achat, il faut vérifier le COP (coefficient de performance) de l’appareil. Cet indicateur exprime le rapport entre l’énergie consommée et celle qui est restituée. À titre d’exemple, un COP de 3 indique que la pompe à chaleur produit 3 kWh de chaleur pour 1 kWh d’électricité consommée.

      Il faut également prêter une attention particulière à la puissance de la PAC. En effet, sa consommation aura un impact sur la facture.

      Bien choisir son offre d’énergie

      Choisir l’offre d’énergie adaptée permet également de réduire les dépenses liées à la consommation d’une piscine chauffée. Il faut ainsi se tourner vers un contrat d’électricité qui correspond à ses besoins.

      Les fournisseurs alternatifs tels que Total Direct Energie proposent des offres qui impliquent un prix du kWh moins cher que le tarif réglementé. Il faut savoir que le changement de fournisseur est une démarche gratuite. Il n’existe aucuns frais de résiliation, quel que soit le fournisseur.

      À noter : il faut éviter de surchauffer une piscine. Utiliser un abri s’avère également nécessaire afin de réduire la consommation électrique d’une piscine. En effet, cette solution permet de conserver naturellement la chaleur de l’eau du bassin.

      Un conseiller disponible au
      Retour haut de page