Un conseiller disponible au
Le Guide de l'énergie » Total Direct Energie se mobilise pour faire évoluer la mobilité électrique

Total Direct Energie se mobilise pour faire évoluer la mobilité électrique

Sommaire :
      Article mis à jour le 4 mai 2021

      Le marché de la mobilité électrique ne cesse de se développer. En effet, Total installe de nouveaux points de charge en France et en Europe, et investit 36 millions d’euros dans la transition énergétique.

      Par ailleurs, Total Direct Energie soutient le projet MoéBUS dont l’objectif est de multiplier l’utilisation des bus électriques et donc réduire l’impact énergétique des transports en commun.

      Qu’est ce que le projet MOEBUS ?

      Le projet MoéBUS a été créé par Vertigo, une société de conseil en efficacité énergétique, qui délivre le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie (CEE). Il s’agit d’un programme qui a pour but d’aider les entreprises à la transition écologique.

      L’intérêt pour les collectivités ou les entreprises serait d’acquérir des bus électriques. Une prime pouvant aller jusqu’à 30% sera allouée sur le montant des bus électriques achetés. Elle sera versée aux collectivités et à des sociétés privées.

      Installation de bornes de charge aux Pays Bas

      Les Pays-Bas, très avancés écologiquement, disposent de près d’un quart des points de recharge en Europe.

      Total Pays-Bas dispose déjà de points de charge un peu partout dans le pays (environ 4 500). Suite à un appel d’offres, Total a décroché le plus grand marché public de recharge pour véhicules électriques en Europe. Amsterdam et ses alentours qui comptent environ 1 500 000 habitants sont les points d’entrées de ce marché, avec une portée de plus de 20 000 points de recharge.

      Ce marché répond à une forte demande de la population hollandaise pour les véhicules électriques.

      search

      Bon à savoir

      En France, le marché des voitures électriques est en baisse avec plus de 70 000 véhicules immatriculés en 2019. Un chiffre en recul de 10% par rapport à l’année 2018 qui s’explique par l’arrêt ou à la baisse des mesures d’aides à l’achat.

      Un conseiller disponible au
      Retour haut de page