Un conseiller disponible au
Le Guide de l'énergie » Ma Prime Rénov : montants et conditions d’éligibilité

Ma Prime Rénov : montants et conditions d’éligibilité

Article mis à jour le 18 septembre 2020

Le programme Ma Prime Rénov a été introduit par la loi de finances de 2020. Il s’agit d’une prime accordée aux foyers modestes, et qui vient remplacer le Crédit d’impôt pour la rénovation énergétique (CITE).

Pour y accéder, il faut respecter le plafond de revenus imposé par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Il existe également des prérequis pour les travaux.

Qu’est-ce que Ma Prime Rénov ?

Ma Prime Rénov est un programme né de la combinaison de deux aides financières, à savoir le CITE et le dispositif Habiter Mieux Agilité de l’Anah. Son objectif est de proposer une prime unique, facilement accessible et plus efficace.

En effet, avant l’apparition de la Prime Rénov 2020, le CITE et le programme Habiter Mieux Agilité étaient destinés à des catégories de travaux différentes. Le premier était attribué aux ménages à faibles revenus, pour l’amélioration de la consommation d’énergie.

Quant au programme Habiter Mieux Agilité, il était dédié aux travaux de rénovation énergétique simples, comme l’isolation thermique ou les installations de chauffage. L’aide était alors octroyée aux ménages avec des ressources faibles et très modestes.

Cependant, les critères d’éligibilité au CITE étaient complexes. Ainsi, peu de foyers y avaient recours. Afin d’augmenter l’attrait pour le dispositif, le gouvernement a décidé de le remplacer par une prime incluant également le programme de l’Anah.

BESOIN D’AIDE ?

Vous souhaitez avoir des renseigments complémentaires sur la Prime Rénov 2020 ?
Nos experts sont là


Qui peut bénéficier de la Prime Rénov 2020 ?

Ma Prime Rénov 2020 est attribuée aux propriétaires qui se servent de leur habitation comme résidence principale. Elle s’adresse aux ménages à faibles revenus, qui respectent le plafond de ressources fixé par l’Anah.

Le plafond de revenus est différent selon la composition du foyer et la région :

Nombre d’occupants du logementPlafonds de ressources en Île-de-FrancePlafonds de ressources en province
Foyers très modestesFoyers modestesFoyers très modestesFoyers modestes
120 593 €25 068 €14 879 €19 074 €
230 225 €36 792 €21 760 €27 896 €
336 297 €44 188 €26 170 €33 547 €
442 381 €51 597 €30 572 €39 192 €
548 488 €59 026 €34 993 €44 860 €
Par personne supplémentaire+6 096 €+7 422 €+4 412 €+5 651 €

Les ménages qui ne respectent pas les plafonds de ressources ne peuvent pas bénéficier de la Prime Rénov 2020. En revanche, ils peuvent accéder au CITE transitoire s’ils remplissent les conditions y afférentes. Ce dispositif est proposé jusqu’au 31 décembre 2020.

Dès 2021, tous les foyers français pourront bénéficier du programme Ma Prime Rénov, excepté les ménages aisés, catégorisés au neuvième et dixième décile. Il sera également ouvert aux propriétaires bailleurs ainsi qu’aux syndicats de copropriété. Pour sa part, le CITE disparaîtra.

Pour connaître leur éligibilité, les particuliers peuvent utiliser le site internet déployé par le gouvernement, sur lequel il est possible de réaliser une simulation.

Quels sont les travaux éligibles à Ma Prime Rénov ?

Ma Prime Rénov permet de financer les travaux réalisés dans une résidence individuelle ou dans un appartement qui se trouve dans un immeuble collectif. Elle est attribuée pour les travaux qui favorisent la transition énergétique. Les aides sont donc débloquées pour les travaux d’isolation, de ventilation et de chauffage. Il est aussi possible d’en bénéficier pour financer un diagnostic énergétique.

Toutefois, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • Le logement concerné doit avoir plus de 2 ans.
  • Il doit être situé en France métropolitaine ou dans les régions et les collectivités d’outre-mer.
  • Les travaux doivent être réalisés par un artisan certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Par ailleurs, avant d’entamer les travaux, une visite doit être effectuée par le professionnel auquel ils ont été confiés. Ce contrôle a pour but de confirmer l’éligibilité des matériaux et des équipements utilisés. La date de la visite doit être mentionnée dans la facture.

Quel est le montant de la prime ?

Le montant des aides financières attribuées dans le cadre de la Prime Rénov 2020 varie suivant :

  • Les ressources du foyer demandeur.
  • Le type de travaux réalisés.
  • Les matériaux et équipements utilisés.

Le tableau suivant relate le montant de la prime pour les logements individuels en fonction des travaux réalisés :

Travaux individuels (effectués dans une maison individuelle)Foyers aux ressources très modestesFoyers aux ressources modestes
Les pompes à chaleur
PAC air/eau4 000 €3 000 €
PAC géothermique à capteurs horizontaux10 000 €8 000 €
PAC géothermique à capteurs verticaux10 000 €8 000 €
Chauffe-eau thermodynamique1 200 €800 €
Ventilation double flux3 000 €2 000 €
Les appareils bois énergie
Chaudière à granulésChaudière à granulés8 000 €
Chaudière à bois8 000 €6 500 €
Poêle à granulés3 000 €2 500 €
Poêle à bois2 500 €2 000 €
Insert à bois / granulés ou foyer fermé2 000 €1 200 €
La dépose d’une cuve à fioul
Dépose de cuve à fioul1 200 €800 €
Chauffe-eau solaire individuel4 000 €3 000 €
Chauffage solaire combiné (SSC)8 000 €6 500 €
Partie thermique d’un équipement PVT eau2 500 €2 000 €
Les raccordements aux réseaux de chaleur et/ou de froid
Raccordement aux réseaux de chaleur et/ou de froid1 200 €800 €
Chaudière à gaz très haute performance énergétique1 200 €800 €
Les audits énergétiques
Audit énergétique500 €400 €
Les travaux d’isolation
Isolation des murs par l’extérieur100 €/m²75 €/m²
Toitures-terrasses100 €/m²75 €/m²
Isolation thermique des murs vitrés (en remplacement de simple vitrage)100 €/équipement80 €/équipement
Isolation des rampants de toiture / plafonds de combles25 €/m²20 €/m²
Isolation des murs par l’intérieur25 €/m²20 €/m²
Protection des murs vitrés ou opaques contre les rayonnements solaires25 €/m²20 €/m²

Pour les travaux collectifs, voici le montant de la prime :

Travaux collectifs (entrepris dans les parties communes des logements collectifs, ou travaux d’intérêt général réalisés dans les parties privatives)Foyers aux ressources très modestesFoyers aux revenus modestes
PAC géothermique, capteurs horizontaux et verticaux (critères actuels)3 000 €/log2 000 €/log
Chaudière à granulés ou à bois3 000 €/log2 000 €/log
PAC air/eau (critères actuels)3 000 €/log2 000 €/log
Ventilation double flux3 000 €/log2 000 €/log
Chauffe-eau solaire collectif1 000 €/log750 €/log
Chaudière gaz à performance énergétique élevée (pour les bâtiments non rattachés à un réseau de chaleur aidé par l’ADEME)400 €/log300 €/log
Jonction aux réseaux de chaleur et/ou de froid, en métropole et outre-mer400 €/log300 €/log
Chauffe-eau thermodynamique400 €/log300 €/log
Installation de cuve à fioul400 €/log300 €/log
Audit énergétique250 €/log200 €/log
Isolation des murs par l’extérieur100 €/m²75 €/m²
Toitures-terrasses100 €/m²75 €/m²
Isolation des toits / plafonds de combles25 €/m²20 €/m²
Isolation des murs par l’intérieur25 €/m²20 €/m²
Protection des murs vitrés ou opaques contre les rayonnements solaires25 €/m²20 €/m²

Il est possible de cumuler plusieurs aides du programme Ma Prime Rénov pour différents travaux réalisés dans un seul et même logement. Toutefois, la prime est plafonnée à 20 000 euros, sur une période de 5 ans.

La marche à suivre pour bénéficier de la prime

Pour bénéficier de la prime, le propriétaire qui souhaite entreprendre les travaux doit notamment :

  • Demander un devis pour les travaux auprès d’une entreprise labellisée RGE.
  • Ouvrir un compte sur le site Maprimerenov.gouv.
  • Envoyer la demande avec les pièces justificatives requises. Il s’agit notamment des pièces d’identité, du devis fourni par le professionnel RGE en charge des travaux et des informations fiscales.

Une fois la demande finalisée, un instructeur s’occupe de la vérifier. Si elle est validée, le propriétaire sera informé de l’octroi de la prime. Il peut alors lancer ses travaux. Après leur achèvement, il faut demander une facture à l’artisan qui les a réalisés. Celle-ci doit être envoyée via le site Maprimerenov.gouv, avec le relevé d’identité bancaire (RIB) pour le virement.

Les aides attribuées dans le cadre de la Prime Rénov sont directement octroyées par l’Anah. Le versement a commencé en avril 2020. Pour les ménages qui justifient de revenus très modestes, une avance peut être obtenue, sans excéder 70 % du montant total de la prime.Pour les travaux lancés en 2019, et qui ont pris fin en 2020, les bénéficiaires du CITE pourront obtenir les aides. Ces dernières seront assujetties aux conditions appliquées pour ce dernier, et non celles de la Prime Rénov 2020. Cette mesure concerne les ménages qui ont déjà validé un devis et versé un acompte en 2019.

La Prime Rénov est-elle cumulable avec d’autres aides financières ?

Ma Prime Rénov peut être cumulée avec d’autres aides financières, qui permettent d’améliorer la performance énergétique d’un logement. Toutefois, elle ne peut pas dépasser le plafond des 20 000 euros. Elle peut notamment être combinée avec :

  • L’éco-prêt à taux zéro.
  • Les Certificats d’économie d’énergie (CEE).
  • Les aides d’Action Logement.
  • Les subventions proposées par les collectivités locales.
  • Les aides versées pour les actions de maîtrise de la demande en énergie outre-mer.

Les bénéficiaires pourront également profiter d’une TVA réduite à 5,5 %.En revanche, Ma Prime Rénov ne peut être cumulée avec le dispositif Habiter Mieux Sérénité proposé par l’Anah.

Un conseiller disponible au
Retour haut de page