Consommation électrique en hausse d’ici 2050 : les scénarios envisagés
Accueil » Actualités » Consommation électrique en hausse d’ici 2050 : les scénarios envisagés
09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires

Consommation électrique en hausse d’ici 2050 : les scénarios envisagés

Sommaire :
    Article mis à jour le 15 novembre 2021

    Selon le gestionnaire du réseau de transport d’électricité français RTE, la consommation d’énergie va baisser d’ici 2050. En revanche celle de l’électricité va fortement augmenter pour se substituer aux énergies fossiles. L’objectif désormais affiché par l’ensemble des états étant d’atteindre la neutralité carbone à la même date. RTE vient de publier un rapport qui présente six scénarios pour l’atteinte de cet objectif. 

    Au sein de ce rapport, RTE annonce trois hypothèses qui présentent une évolution à la hausse de la consommation d’électricité dans les trente années à venir : un scénario sobriété, une option intermédiaire centrale et une prévision plus énergivore en raison d’une réindustrialisation du pays. 

    L’hypothèse « sobriété »

    Ce scénario n’est pas synonyme de décroissance mais implique une modification de notre économie et de nos modes de vie. Elle implique de limiter la consommation électrique à 554TWh. Au-delà du constat, RTE propose certaines solutions pour atteindre ces objectifs de sobriété parmi lesquelles une augmentation de la part du télétravail, le développement de l’habitat en espace partagé, la hausse du recours au covoiturage, le choix d’une alimentation moins transformée, la limitation du chauffage ou encore la réduction de la vitesse sur les routes et le développement des mobilités douces. 

    L’hypothèse centrale de référence

    Un scénario présenté comme central lors d’une récente conférence de presse qui affiche une consommation d’électricité en hausse de 36% d’ici 2050. Elle s’élèverait alors à 645 TWh. Une augmentation significative liée au développement des transports électriques. Elle implique cependant certaines économies à générer, notamment dans les logements qui devront faire massivement l’objet de rénovation énergétique

    Le scénario réindustrialisation

    La crise COVID a montré les lacunes françaises en matière d’industrie et la forte dépendance de l’Hexagone sur certains produits. Au cours des 30 dernières années, la France a fait le choix du tertiaire au détriment de l’industrie. Les pouvoirs politiques, à l’aube d’une échéance électorale, affichent une forte volonté de réindustrialiser la France. Actuellement, l’industrie pèse environ 10% du PIB. Dans ce scénario, RTE ferait passer cette part à 13% (contre 20% environ en Allemagne aujourd’hui). Cette relocalisation de certaines industries par définition plus consommatrices d’énergie et émettrices de CO2 ferait passer notre consommation d’électricité à plus de 750TWh. 

    Quel que soit le scénario vers lequel la France s’orientera, nos habitudes et modes de vie devront sensiblement être modifiés. Les énergies renouvelables devront s’imposer et des décisions devront être prises sur le dossier du nucléaire. Au-delà des progrès techniques et des choix d’industrie, la sobriété sera quoi qu’il arrive indispensable pour atteindre les objectifs de protection du climat. 

    09 88 90 39 71
    Profitez de nos offres partenaires
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    Service rapide
    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page