09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Actualités » L’augmentation des coupures d’électricité : une menace bien réelle

    L’augmentation des coupures d’électricité : une menace bien réelle

    Article mis à jour le 9 décembre 2022

    Ça se précise... On ne compte plus les interventions des ministres et des élus de la majorité pour préparer à de probables coupures d’électricité cet hiver et le sujet enflamme les chaînes infos !  Près de 60% des Français pourraient être concernés par des coupures en janvier ou février. La Première Ministre Elisabeth Borne a fait parvenir aux préfets une circulaire pour se préparer à une telle éventualité. Depuis quelques semaines, RTE se veut rassurant mais met en garde les Français au sujet d’éventuelles coupures de courant en cas de baisse significative des températures. Une situation critique, causée par le nombre important de centrales actuellement en maintenance, donc inactives. La moitié du parc nucléaire français est en effet actuellement arrêté. 

    60% des Français concernés par d’éventuelles coupures d’électricité

    Tous les foyers et entreprises ne seront pas nécessairement concernés par ces coupures d’électricité. Des clients considérés comme prioritaires en seront exclus. 14.000 sites ont été listés : hôpitaux et laboratoires, commissariats et gendarmerie, casernes de pompiers ou encore certains sites industriels (du secteur de la défense par exemple) seront ainsi épargnés. Et avec eux, tous les clients qui partagent leur ligne électrique ! Les patients bénéficiant à domicile de soins particuliers nécessitant une alimentation électrique seront aussi concernés par cette exclusion d’éventuelles coupures. Pour l’anecdote, la Corse sera elle aussi épargnée puisqu’elle ne dépend pas du réseau français... mais du réseau électrique italienne ! 

    Comment se dérouleront les coupures ? 

    Le principe est de mettre en place un système de « délestage tournant ». 60% des foyers français pourraient donc être concernés par ces coupures décidées par RTE. Elles seront décidées en dernier ressort, lorsque les appels à sobriété n’auront pas suffi et que la tension est trop forte. En fonction de la météo électrique Ecowatt, les demandes de délestage seront envoyées à Enedis qui coupera l’électricité pendant les heures de pointes (le matin entre 6 et 13h) et le soir entre 18 et 20h. Les coupures dureront 2 heures maximum et ne toucheront pas deux fois les mêmes foyers. Les samedis et dimanches ne devraient à priori pas être concernées par les coupures. 

    Concrètement, les délestages seront effectués en trois temps : 

    • Un signal Ecowatt orange ou rouge sera émis 3 jours avant une éventuelle coupure pour informer les Français d’une période de tension et appeler à la sobriété ; 
    • RTE confirmera à J-2 le signal rouge. Les préfets alerteront alors les élus concernés de risques de délestage sans préciser la zone précise de la coupure ; 
    • A J-1 à partir de 17h00, les habitants des départements concernés pourront alors renseigner leurs adresses sur les sites de RTE ou d’Enedis pour savoir si ils seront concernés, ou non par les coupures du lendemain. 

    Les départements ne seront jamais concernés dans leur ensemble et les zones concernées ne pourront pas être délestées deux fois de suite. Pour illustrer la localisation ces coupures, le gouvernement utilise l’image des taches d’une « peau de léopard ». 

    Pour l’instant, les coupures demeurent encore hypothétiques mais compte tenu de l’intensification des interventions et des mesures prises par le gouvernement auprès des représentants locaux, il pourrait être opportun de préparer gros pulls et bougies !

    Sommaire
      09 88 90 39 71
      Profitez de nos offres partenaires
      Service rapide
      RAPIDE

      Nos conseillers sont disponibles immédiatement

      Démarches simples
      SIMPLE

      Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

      Service gratuit
      GRATUIT

      Notre service est entièrement gratuit

      Retour haut de page