09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Actualités » Le chauffage d’appoint, une (bonne) solution pour passer l’hiver ?

Le chauffage d’appoint, une (bonne) solution pour passer l’hiver ?

Publié le 20 octobre 2022

La flambée des prix de l’énergie et les risques de pénuries cet hiver poussent les Français à trouver des solutions alternatives au « chauffage classique ». Parmi le ban de mesures proposées par le gouvernement, les fameux 19° dans toute la maison. Une recommandation qui permettra de faire baisser significativement la consommation globale, les factures et limiter les risques de tensions. Plutôt que de chauffer l’ensemble du foyer à 19°, parfois dans des pièces auxquelles on ne met jamais les pieds, le chauffage d’appoint, utilisé ponctuellement, peut représenter une solution intéressante. Encore faut-il choisir un matériel adapté et bien respecter les modes d’utilisation.

Qu’est-ce qu’un chauffage d’appoint ?

Un chauffage d’appoint est un appareil mobile complémentaire au chauffage central qui peut être utilisé de nombreuses manières. Il peut être utilisé dans les habitations mal chauffées ou dans des situations qui ne nécessitent pas un chauffage régulier (courts moments, pièces annexes, chambres d’amis, etc.). Le chauffage d'appoint se décline sous de multiples formes (convecteur, soufflant, céramique, à bain d’huile, à rayonnement, …) et peut être alimenté grâce à de nombreuses sources d’énergie : électricité, gaz, pétrole, …

Les chauffages d’appoint électriques les plus prisés

Les modèles électriques demeurent les plus vendus en France. On en trouve dans toutes les grandes surfaces et sur le web à des tarifs souvent inférieurs à 100€. Ils sont simples d’utilisation, faciles à transporter et à ranger. Leur puissance dépend de la taille de la pièce à chauffer. Une manière simple de bien choisir la puissance de son chauffage d’appoint est de prévoir 0,1 kW (100 watts) par m2. Un appareil à plusieurs niveaux de puissance de chauffe permettra de s’adapter aux différentes pièces de votre foyer.

Le choix de son chauffage d’appoint dépendra aussi de l’usage que l’on souhaite en faire. Si vous souhaitez chauffer rapidement une pièce, comme au réveil par exemple au sortir d’une couette bien douillette, préférez un appareil soufflant qui permet de monter très rapidement en température. Pour un usage plus prolongé, un radiateur à bain d’huile, par exemple, permettra de garder la chaleur sur une plus longue durée.
En termes de consommation, les chauffages d’appoint consomment plus que le chauffage classique.
Selon TotalEnergies, une heure d’utilisation d’un chauffage d'appoint électrique par exemple peut coûter jusqu’à deux fois plus qu’un radiateur fixe !
Mais tout est une question d’équilibre. Les modèles à gaz ou à pétrole seront moins gourmands en énergie.

Des appareils qui demandent une attention particulière

Les chauffages d’appoint, quelle que soit la source d’énergie utilisée, exigent de respecter certaines normes de sécurité. Il faut être vigilant pendant leur déplacement ou aux endroits dans lesquels ils sont installés. On évitera la proximité de meubles en tissus (canapés, fauteuils, lits, etc...) ou de produits inflammables. Évitez également de les allumer sans surveillance. Certains appareils peuvent aussi s’avérer polluants ou émetteurs de gaz toxiques (monoxyde de carbone par exemple), il faudra donc faire attention à leur installation dans des pièces mal aérées ou occupées par des personnes fragiles (personnes âgées, enfants en bas âge).

Sommaire

    09 88 90 39 71
    Profitez de nos offres partenaires
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page