09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Actualités » Le gouvernement dévoile son plan de sobriété énergétique

Le gouvernement dévoile son plan de sobriété énergétique

Publié le 7 octobre 2022

Pas moins de neuf ministres se sont succédés hier autour de la première ministre Elisabeth Borne pour dévoiler le plan de sobriété énergétique destiné à nous faire passer un hiver sans coupures et à plus long terme, atteindre les objectifs de neutralité carbone.
Voici les principales mesures et conseils avancés par le gouvernement hier jeudi 6 octobre 2022 pour tenter de passer un hiver sans encombre. Le but étant de réduire significativement, de l’ordre de 10%, notre consommation de gaz et d’électricité dans les deux prochaines années et de 40% d’ici 2050 !

Baisser le chauffage à la maison et limiter ou décaler l’utilisation d’appareils électriques

19°, le chiffre d’or. Les ministres ont une nouvelle fois insisté sur ce niveau de température à adopter au sein du foyer. Pour atteindre cet objectif qui permettra de limiter la consommation et de fait de faire des économies, le ministre du logement a annoncé un certain nombre de mesures parmi lesquelles le financement de thermostats programmables avec un accompagnement jusqu’à 65€ par ménage.
La ministre de la transition énergétique Agnès Pannier-Runacher a insisté sur ces mesures de « bon sens, au service de la planète et de notre indépendance énergétique ». Parmi les autres mesures conseillées : régler son chauffe-eau à 55°, rester moins longtemps sous la douche, éteindre tous les appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés ou encore décaler l’utilisation de certains appareils électriques sur des tranches horaires plus creuses.

Dans le public, pull et eau froide !

Dans le public, le gouvernement s’est engagé à montrer l’exemple au sein des administrations. Le chauffage des bâtiments sera lui aussi limité à 19°. Un effort d’un degré de baisse supplémentaire pourra être demandé en cas de tension sur le réseau électrique. Les fonctionnaires et employés de la
fonction publique n’auront par ailleurs plus droit à l’eau chaude pour se laver les mains ! Comme en Allemagne, l’eau chaude sera coupée dans les toilettes des bâtiments publics.

Pousser au télétravail

L’État souhaite inciter au télétravail, notamment pour la fonction publique. Leur indemnité sera revalorisée de 15%, passant de 2,50 à 2,85€. Des expérimentations seront menées dans des établissements parisiens pour mesurer les effets de cette mesure, sachant que son impact sur le
carburant sera naturellement efficace ; en revanche il aura naturellement un effet sur le chauffage et l’éclairage des fonctionnaires. Ces expérimentations permettront selon les ministres concernés de juger le pour et le contre.

Limiter l’éclairage

Les mesures limitant l’éclairage concernent surtout le domaine public. Le gouvernement demande aux collectivités de diminuer les temps d’éclairage et d’en réduire l’intensité lorsque cela est possible. Un « fond vert » sera créé en 2023 pour accompagner les investissements des collectivités. Un récent décret confirme l’interdiction des publicités lumineuses entre 1h et 6h du matin, à l’exception des gares, des aéroports et des stations de métro.

On lève le pied !

Le gouvernement, par la voix de Clément Beaune, le ministre des transports, s’est aussi penché sur le sujet de la voiture et des transports. Il incite fortement au covoiturage. Un bonus sera mis en place début 2023 pour inciter les Français à plus utiliser ce mode de transport, notamment pour les courts trajets.
L’État incite aussi à lever le pied, à commencer une nouvelle fois par les fonctionnaires qui sont invités à lever le pied lors de leurs déplacements dans des véhicules de service. Leur vitesse devra ainsi être limités à 110 km/h. Des formations à l’écoconduite pourront aussi être dispensées.

Sommaire
    09 88 90 39 71
    Profitez de nos offres partenaires
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page