Gaz de ville et gaz naturel : compositions et différences

Quelles sont les différentes compositions du gaz de ville et du gaz naturel ? Que recouvre la dénomination de gaz naturel et pourquoi a-t-il remplacé le gaz de ville ?

L’origine du gaz de ville

Découvert aux alentours de 1800, le gaz de ville ou gaz hydrogène était principalement utilisé pour l’éclairage public. C’est sans doute l’origine de son nom, tout comme son usage exclusivement urbain.

Plusieurs scientifiques ont expérimenté les propriétés du gaz hydrogène à cette époque et se partagent sa découverte. Le Français Philippe Lebon (pour le gaz de distillation du bois ou gaz hydrogène) et l’Anglais William Murdoch (gaz de houille) sont les principaux acteurs de cette découverte et de ses applications industrielles.

L’avènement de l’électricité ainsi que la dangerosité de ce gaz de ville qui contient du monoxyde de carbone font qu’il est remplacé à partir de 1880. C’est après la crise de 1929 et surtout à la fin de la Seconde Guerre mondiale que le gaz naturel se substitue au gaz de ville.

gaz de ville

Les différences de composition entre gaz de ville et gaz naturel

Le gaz de ville est composé principalement de monoxyde de carbone et de dihydrogène. Il est obtenu par distillation ou pyrolyse de la houille. D’autres ressources, comme le bois, permettent également de le fabriquer. Dès son introduction, on constate des inconvénients :

  • son faible pouvoir calorifique ;
  • une dangerosité importante due à la présence du monoxyde de carbone. Ce gaz est connu pour sa toxicité et son absence d’odeur.

Le gaz de ville étant peu à peu remplacé par l’électricité, puis par le gaz naturel, la dernière usine de fabrication de ce gaz ferme en 1971.

Quant au gaz naturel, il est obtenu à partir de la décomposition de matières organiques en méthane. Il est appelé ainsi car il ne subit aucune transformation, contrairement au gaz de houille. Il contient presque exclusivement du méthane, inodore et incolore. Il est également plus léger que l’air.

Pourquoi le gaz naturel a-t-il remplacé le gaz de ville ?

Plusieurs avantages sont notables pour le gaz naturel par rapport au gaz de ville :

  • son extraction par forage ne nécessite aucune transformation ;
  • son pouvoir calorifique est plus important ;
  • il ne contient pas de monoxyde de carbone et on ajoute du tétrahydrothiophène pour le rendre détectable à l’odeur ;
  • c’est un des combustibles fossiles les moins polluants. Si sa combustion était complète, il ne produirait que de l’eau et du dioxyde de carbone.

Les deux grands pays producteurs de gaz naturel sont les États-Unis et la Russie. C’est la troisième source d’énergie la plus utilisée dans le monde avec 21,6 % en 2015.