09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Actualités » Selon RTE, le risque de coupure d’électricité s’éloigne

Selon RTE, le risque de coupure d’électricité s’éloigne

Article mis à jour le 18 janvier 2023

Selon Xavier Piechaczyk, Président du directoire de RTE, interviewé ce matin sur la radio France Info à propos d’éventuelles coupures d’électricité cet hiver, « l’essentiel des risques est derrière nous ». Pour lui, la période critique se situait essentiellement sur les mois de novembre, décembre et janvier en raison d’un faible niveau de production nucléaire. 

Le risque de coupure pas totalement écarté en février

Le risque de coupures s’éloigne, mais n’est pas totalement écarté par les spécialistes de RTE, le gestionnaire du réseau d’électricité français. Des délestages seraient encore envisageables « autour de la deuxième quinzaine de février » en cas de vague de froid importante. Pour Xavier Piechaczyk « il faudra encore être vigilant » sur cette période. Le président du directoire de RTE a confirmé ce matin sur la radio d’information du service public que l’état du parc nucléaire s’améliorait la capacité de production d’électricité ayant franchi le cap des 45 gigawatts fourni par 43 réacteurs. Selon lui, cette production est conforme au programme défini au mois de septembre dernier. 

La consommation d’électricité toujours en baisse en France

C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle ! la consommation d’électricité continue à baisser en France. Selon RTE, elle est de l’ordre de -7,5% la semaine dernière par rapport à la même semaine sur la moyenne des années précédentes. Sur quatre semaines (de mi-décembre à mi-janvier), la baisse dépassait les 8%. Une bonne nouvelle puisque le risque de coupure s’éloigne, comme le confirmait ce matin le président de

, mais qui reflète aussi une baisse de la consommation électrique des entreprises et par conséquent un ralentissement de l’activité économique. Une baisse qui touche d’ailleurs l’ensemble des secteurs d’activité. 
Côté particuliers, la baisse n’est pas uniquement attribuable à des conditions météo favorables. Elle reflète aussi une tendance à la sobriété, ainsi que la peur d’une facture qui explose, malgré le bouclier tarifaire instauré par le gouvernement il y a plus d’un an.

Sommaire
    09 88 90 39 71
    Profitez de nos offres partenaires
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page