09 88 90 39 71
Contactez un conseiller TotalEnergies
Accueil » Actualités » 12% de l’électricité mondiale est d’origine solaire et éolienne

12% de l’électricité mondiale est d’origine solaire et éolienne

Par Lucie Deschamps
Publié le 14 avril 2023

Selon le groupe de réflexion Ember, l’éolien et le solaire ont fourni en 2022 12% de l'énergie mondiale. Même si le charbon demeure la première source d’énergie dans le monde, ce secteur partagé par tous les habitants de la planète devient de plus en plus propre. Selon le think tank, 2022 est l’année où la production électrique est la plus propre jamais enregistrée. Cela s’explique notamment par la croissance record de l’éolien et du solaire, qui affiche 12% du mix énergétique, contre 10% en 2021 et 5% en 2015. 

39% de l’énergie mondiale est issue de sources d’énergie propres

Toutes les sources d’énergie propres (renouvelables et nucléaire) ont atteint en 2022 39% de l’électricité mondiale. Il s’agit d’un nouveau record. La production solaire a augmenté de 24%. C’est la source d’énergie qui affiche la plus forte croissance au cours des 18 dernières années. Dans un même temps, la production d’énergie éolienne a augmenté de 17%. Selon le rapport, à titre de comparaison, la production d’énergie solaire dans le monde suffirait à assurer les besoins d’un pays comme l’Afrique du Sud, et celle des éoliennes la quasi-totalité du Royaume-Uni. Plus de soixante pays dans le monde génèrent désormais plus de 10% de l’électricité grâce à ces deux sources d’énergie. L’union Européenne fait figure de bon élève en tirant 22% de son énergie de sources renouvelables, plaçant ainsi l’UE à la première place dans le monde. 

Le charbon toujours en tête des sources d’énergie, le gaz en baisse

Si le rapport souligne la forte progression du solaire et de l’éolien, il pointe aussi la place prépondérante du charbon dans la production d’énergie mondiale. Les émissions de CO2 générées par la production d’énergie sont toujours en hausse. L’électricité n’a certes jamais été aussi propre, mais nous en consommons davantage. La production d’énergie issue du charbon est elle aussi en hausse. Elle pèse toujours 36% de la production d’électricité dans le monde. Celle issue du gaz est elle en baisse compte tenu de la forte augmentation de ses tarifs. 

2022 pourrait être une année de transition pour les émissions

Toujours selon Ember, l’éolien et le solaire ralentissent la hausse des émissions du secteur de l’électricité. Pour la première fois en 2023, la croissance des énergies propres devrait dépasser la croissance de la demande totale d’électricité. Ce serait la première année que ces tendances s’inverseraient. Le think tank prévoie en 2023 une légère baisse de la production d’énergies fossiles au profit des sources propres, une tendance qui devrait d’ailleurs s’intensifier dans les années à venir grâce à l’accélération des programmes solaires et éoliens. 2022 pourrait donc être l’année du pic des émissions avant une baisse continue dans les années à venir. 
Pour les auteurs de l’étude : « une nouvelle ère de baisse des émissions du secteur de l’électricité est proche » et « 2022 restera dans les mémoires comme un tournant dans la transition mondiale vers une énergie propre ».

Sommaire
    09 88 90 39 71
    Contactez un conseiller TotalEnergies
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches :
    souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est gratuit pour l'internaute*

    * La société HETTY est rémunérée par TotalEnergies Électricité et Gaz France pour chaque contrat souscrit.

    Retour en haut