Un conseiller disponible au
Le Guide de l'énergie » COLOCATION : COMMENT BIEN GÉRER SON CONTRAT D’ÉLECTRICITÉ

    COLOCATION : COMMENT BIEN GÉRER SON CONTRAT D’ÉLECTRICITÉ

    De nombreux français choisissent la colocation pour vivre des moments uniques mais aussi pour partager les dépenses de la vie courante. Le contrat d’énergie fait alors partie des charges incompressibles. Quelles sont les démarches administratives à prévoir ? Qui doit être sur le contrat ? Voici tous nos conseils pour bien gérer son contrat d’électricité quand on habite à deux ou plus sous le même toit.

    Sommaire :
      Article mis à jour le 17 juillet 2020

      Les avantages d’être en colocation

      C’est la loi ALUR entrée en vigueur le 27 mars 2014 qui a défini officiellement et juridiquement le terme de colocation. Selon la loi, la colocation est définie comme la location d’un même logement par plusieurs locataires, constituant leur résidence principale et formalisée par la conclusion d’un contrat unique ou de plusieurs contrats entre les locataires et le bailleur.

      Aujourd’hui, la colocation n’est plus seulement réservée aux étudiants ou aux jeunes qui entrent dans la vie active. Désormais, les familles monoparentales ou les personnes âgées font le choix de la colocation par envie ou par contrainte.

      Solution économique et flexible, la colocation offre de nombreux avantages quand il s’agit de partager les coûts du logement.

      Si les avantages de la colocation sont indéniables, il est important de prévoir et respecter certaines règles afin que la cohabitation se passe de la meilleure des façons. Ouverture du contrat, paiement des charges, résiliation : le contrat d’électricité n’échappe pas à la règle.

      Mais alors, comment choisir son contrat d’énergie ? Qui doit payer les factures ? Peux-ton être plusieurs sur un même contrat ? Voici les réponses à toutes vos questions.

      Comment gérer son contrat avec ses colocataires ?

      Lorsque l’on décide d’habiter à plusieurs dans un même logement, on doit choisir un fournisseur d’électricité. Comme pour tout contrat, la démarche peut se faire rapidement et facilement grâce à un comparateur en ligne. Mais dans le cas spécifique de la colocation, deux solutions s’offrent aux colocataires pour la gestion de leur contrat. 

      BESOIN D’AIDE ?

      Vous souhaitez plus de renseignements ? Nos experts sont là


      Le contrat est souscrit par un seul colocataire

      Dans ce cas de figure, un seul des colocataires souscrit au contrat d’électricité et les factures seront adressées à son nom. En tant que titulaire du contrat, il est donc le seul responsable du paiement auprès du fournisseur d’énergie et doit ensuite répartir les frais entre les autres colocataires.

      Cette solution simplifie les choses et permet d’avoir un interlocuteur unique en cas de problème. Mais cette option présente toutefois une contrainte non négligeable : en cas de non-paiement, seul le titulaire du contrat est responsable du paiement des charges et il sera difficile voire impossible de faire valoir ses droits en cas de litige. Ce type de contrat se base donc sur une totale confiance entre les colocataires ce qui nécessite de particulièrement bien s’entendre.

      Le contrat est souscrit par tous les colocataires

      Si vous ne souhaitez pas ouvrir un contrat avec un seul nom, il est possible de demander à un fournisseur d’énergie d’ajouter plusieurs co-titulaires au contrat d’électricité.

      En choisissant un contrat d’énergie partagé, chaque habitant reçoit une facture établie à son nom et chacun est redevable des charges selon sa propre quote-part.

      Ainsi, si le paiement des charges liées à l’électricité est effectué par le titulaire du contrat, les co-titulaires sont également reconnus comme solidaires par le fournisseur d’énergie. Cette deuxième option est ainsi à privilégier car en cas de désaccord, chaque colocataire peut faire valoir ses droits devant la justice.

      Très facile à mettre en place, cette deuxième option présente également l’avantage d’être transparente et d’avoir pour chaque colocataire un justificatif de domicile à son nom.

      Quelle que soit la solution choisie, le plus important est de formaliser l’option choisie avec un document signé par tous les colocataires. Cela permettra d’éviter les problèmes et de commencer cette nouvelle vie ensemble dans de bonnes conditions.

      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Comment ajouter le nom d’un colocataire sur un contrat d’électricité ?

      Il n’y a pas de nombre limite de co-titulaires sur un contrat d’énergie. Pour ajouter le nom d’un nouveau colocataire, il suffit de contacter par téléphone le fournisseur d’énergie pour demander l’ajout d’une nouvelle personne. Cette démarche peut également être effectuée en ligne directement depuis son espace client.  


      Les démarches à effectuer quand la colocation prend fin

      Le titulaire du contrat part

      Si le titulaire du contrat fait le choix de quitter la colocation, il peut décider de résilier le contrat qui le lie à son fournisseur d’énergie. Dans ce cas de figure, les autres colocataires doivent souscrire à un nouvel abonnement.

      Le contrat est donc arrêté à la date de départ du titulaire du contrat, celui-ci ne devant payer que la consommation relevée pendant sa présence.

      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Que faire en cas de départ d’un colocataire ?

      Lorsqu’un des colocataires décide de quitter la colocation, cela ne change pas le contrat d’énergie. En revanche, son nom doit être enlevé du contrat afin qu’il ne reçoive plus de facture. Pour effectuer cette démarche rien de plus simple, il suffit de contacter son fournisseur d’électricité pour supprimer le nom de la personne concernée. 


      Tous les colocataires partent

      Dans le cas de figure où tous les membres de la colocation décident de quitter le logement au même moment, le contrat d’énergie devra être résilié auprès du fournisseur le jour du départ.

      Attention, si vous n’effectuez pas cette démarche, le contrat d’énergie continuera et vous devrez continuer à payer les factures tant que les nouveaux habitants n’auront pas souscrit un nouveau contrat en leur nom.

      Lorsque les démarches sont effectuées à temps, une facture de résiliation est alors éditée pour les colocataires, mettant fin définitivement au contrat. 

      Un conseiller disponible au
      Retour haut de page