Comparateur de prix énergie : comment choisir son fournisseur ?

Grâce à l’ouverture à la concurrence du marché du gaz et de l’électricité, les particuliers et les professionnels peuvent souscrire un abonnement auprès du fournisseur d’énergie de leur choix, depuis le 1er juillet 2007. Mais comment comparer le prix de l’énergie pour prendre la bonne décision ?

Sur quelles bases comparer les tarifs de l’énergie ?

Pour procéder au comparatif du tarif de l’énergie des différents fournisseurs, il est nécessaire de rapprocher le prix du kWh, le montant de l‘abonnement, les modalités d’augmentation (tarif bloqué ou indexé), les services proposés, la durée d’engagement et, le cas échéant, l’origine de l’énergie souhaitée.

Mais avant de commencer la comparaison des différents tarifs d’énergie, il est également utile de se focaliser sur les mécanismes du tarif règlementé, des offres de marché, du prix fixe et du prix indexé.

Les offres fondées sur le tarif réglementé, qui est fixé par les pouvoirs publics, sont mises en avant notamment par EDF et Engie, les deux fournisseurs  historiques en France pour l’électricité et le gaz.

Les offres de marché, au tarif librement fixé par les fournisseurs d’énergie, peuvent être fixes ou indexées sur les tarifs réglementés :

  • Celles à prix fixe sont établies par les fournisseurs pour une durée prédéfinie de 1 à 3 ans : même si le tarif réglementé augmente, le prix du kWh demeure inchangé.
  • Celles à prix indexé sont basées sur l’évolution du tarif réglementé : le prix du kWh progresse donc en fonction de l’évolution des tarifs fixés par les pouvoirs publics.

Que contient le prix d'un abonnement ?

Effectuer la comparaison des prix de l’énergie pratiqués par les différents fournisseurs suppose d’estimer la consommation du ménage, mais aussi les taxes et les différents éléments qui composent le prix de l’abonnement.

Ce dernier constitue la part fixe du montant de la facture d’énergie. Il correspond au coût d’acheminement de l’énergie et d’entretien du réseau et des compteurs, en application des tarifs d’utilisation des réseaux établis par les pouvoirs publics. Ce montant est perçu par les fournisseurs en vue d’être reversé aux gestionnaires de réseau. Il s’agit là de tarifs régulés, indépendants de la politique commerciale du fournisseur.

En ce qui concerne l’électricité, le prix de l’abonnement et du kWh dépend aussi de la puissance d’énergie souscrite (exprimée en kVA) pour les besoins du logement et du type de comptage (simple ou selon la formule heures creuses / heures pleines). Pour la fourniture de gaz, la classe de consommation (Base, B0, B1 ou B2i) est un critère de variation supplémentaire.

energie heure creuse

Comparatif des prix de l’énergie : la part des taxes et des contributions

Lors d’un comparatif des prix de l’énergie, il faut aussi savoir que des taxes et contributions s’ajoutent au montant de la consommation énergétique et de l’abonnement. Celles-ci sont fixées par les pouvoirs publics pour s’appliquer sur le montant HT de la facture. Collectées par les fournisseurs pour être ensuite reversées aux collectivités, elles sont les suivantes :

Taxes et contributions relatives à l’électricité :

  • la contribution tarifaire d’acheminement (CTA) est prévue pour le financement de l’assurance vieillesse des personnels des industries électriques et gazières
  • la contribution au service public d'électricité (CSPE) est spécialement affectée à la transition énergétique et proportionnelle à la consommation
  • les taxes sur la consommation finale d’électricité (TCFE), fixées par les communes et les départements, sont fonction de la puissance souscrite et d’un coefficient multiplicateur
  • la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est appliquée au taux de 5,5 % sur l'abonnement HT et la CTA, et au taux de 20 % sur le prix de l’électricité HT, la CSPE et les TCFE

Taxes et contributions relatives au gaz :

  • la contribution tarifaire d’acheminement (CTA) est destinée à financer l’assurance vieillesse des personnels des industries électriques et gazières
  • la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN) intègre la contribution biométhane et la contribution au tarif spécial de solidarité gaz (CTSSG)
  • la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est imputée sur l’abonnement HT et la CTA au taux de 5,5 %, ainsi que sur le prix HT du gaz naturel et sur la TICGN au taux de 20 %

Comment comparer le prix de l’énergie entre plusieurs fournisseurs ?

Avant de mettre en concurrence les différents fournisseurs, à l’aide d’un comparateur de tarif d’énergie, tel que celui d’energie-info.fr, voici la liste détaillée des offres proposées par EDF, Direct Energie et Engie :

Le prix du kWh d’électricité

Chez EDF

Tarif bleu (tarif réglementé ou TR)

  • Entre 3 et 6 kVA : 0,0145 € TTC
  • Entre 9 et 36 kVA : 0,1467 € TTC

Option Heures Pleines / Heures Creuses (HP / HC)

  • HP : 0,01579 € TTC
  • HC : 0,1228 € TTC

Vert Electrique, Vert électrique Weekend, Vert électrique Auto (offres de marché)

  • 6 kVA : 0,01410 € TTC
  • 9 kVA : 0,01472 € TTC
  • Entre 9 et 36 kVA : 0,1488 € TTC

Option HP / HC Vert Electrique

  • HP : 0,01617 € TTC
  • HC : 0,1243 € TTC

Chez Direct Energie

Option Base

  • Entre 3 et 6 kVA : 0,1338 € TTC
  • Entre 9 et 36 kVA : 0,1352 € TTC

Option Heures Pleines / Heures Creuses (HP / HC)

  • HP : 0,1453 € TTC
  • HC : 0,1138 € TTC

Chez Engie

Option Base

  • Entre 3 et 6 kVA : 0,150 € TTC
  • Entre 9 et 36 kVA : 0,152 € TTC

Option Heures Pleines / Heures Creuses (HP / HC)

  • HP : 0,163 € TTC
  • HC : 0,127 € TTC

Le prix du kWh de gaz

Chez EDF

  • Moins de 6 000 kWh/an : de 0,0694 à 0,0835 € TTC
  • Entre 6 000 et 11 000 kWh/an : de 0,0584 à 0,0682 € TTC
  • Plus de 11 000 kWh/an : de 0,0573 à 0,0671 € TTC

Chez Direct Énergie

  • Tarif Base (moins de 1 MWh) : 0,0874 € TTC
  • Tarif B0 (entre 1 et 6 MWh) : 0,0748 € TTC
  • Tarif B1 et B2i (plus de 6 MWh) : 0,0548 € TTC

Chez Engie

  • Jusqu’à à 6 MWh : 0,0846 € TTC
  • De 6 à 300 MWh : 0,0580 € TTC