Comment opérer une comparaison des différents fournisseurs d’électricité ?

Depuis le 1er juillet 2007, il est possible de souscrire un contrat d’électricité auprès du fournisseur de son choix. Mais pour prendre la bonne décision, il est d’abord utile de comprendre ce qui fait varier les offres. Abonnement, taxes, prix du KWh, service, origine de l’électricité : quels éléments prendre en compte pour effectuer une comparaison entre les fournisseurs d’électricité ?

Comparatif fournisseurs d’électricité : quels paramètres analyser ?

Faut-il opter pour le tarif réglementé ou pour une offre à prix de marché ? Quelle est la différence entre un prix fixe et un prix indexé ? Voici quelques explications.

Le tarif réglementé

Fixé par les pouvoirs publics, il correspond notamment au tarif bleu proposé par EDF. En Option Base, le KWh est toujours au même prix, quels que soient l’heure et le jour de la semaine.

Dans le cadre des offres au tarif réglementé, le prix de l’électricité peut être réajusté deux fois par an (généralement en janvier et en août).

Les offres de marché

À l’inverse, les offres de marché sont librement définies par chaque fournisseur. Elles peuvent être à prix fixe, auquel cas un prix constant est garanti sur une durée déterminée : généralement de 1 à 3 ans. Pendant cette durée, le prix du KWh convenu lors de la souscription ne peut pas être réévalué, quand bien même le tarif réglementé augmenterait.

Les Offres Online et Classique de Direct Énergie entrent dans cette catégorie. Les réductions sont alors de 5 à 10 % par rapport au tarif réglementé.

On parle, en revanche, de prix indexé lorsque l’offre suit un indice. Dans la plupart des cas, ce sont les fluctuations du tarif réglementé qui servent de critère de référence.

Chez Engie, il s’agit des offres Elec Ajust et Elec Weekend+. Le prix du KWh est fixe mais révisable à la baisse (chaque année pendant 3 ans). Ainsi, si le tarif réglementé du KWh diminue, le prix est réajusté. En revanche, si ce tarif augmente, le prix reste fixe.

comparaison fournisseurs electricite

Comparatif fournisseurs d’électricité : l’abonnement est-il soumis à la concurrence ?

Comparer les fournisseurs d’électricité, c’est mettre en balance les offres disponibles sur le marché pour trouver la formule la plus adaptée à ses besoins. Mais que contiennent exactement ces offres ? Dans les formules qu’ils proposent, les fournisseurs tiennent compte du prix du KWh, librement fixé selon leur politique commerciale, et d’une part invariable, composée de l’abonnement et de l’ensemble des taxes et contributions régulées par l’État.

Le prix de l’abonnement est donc indépendant de la volonté des fournisseurs puisqu’il est perçu pour être ensuite reversé aux gestionnaires de réseau. Son montant correspond aux coûts d’acheminement de l’énergie et d’entretien du réseau et des compteurs, selon les tarifs établis par les pouvoirs publics. Il enfin en fonction de la puissance d’énergie souscrite (exprimée en kVA) nécessaire au logement et du type de comptage (simple ou heures creuses / heures pleines).

  • Chez EDF, l’Option Heures Creuses fait profiter d’un tarif plus avantageux pendant 8 heures par jour, selon certaines plages horaires prédéfinies. En Option Tempo, le tarif du KWh varie selon le jour de la semaine et l’heure de la journée. Cette formule s’avère particulièrement adaptée aux abonnements de 9 kvA minimum et au mode de chauffage alternatif (chauffage au bois, par exemple). Le client reçoit des alertes pour connaître les plages horaires concernées. Le programme Tempo alterne six tarifs allant crescendo : bleu, blanc et rouge, combinant deux types de période dans la journée en heures creuses et heures pleines.
  • Chez Direct Energie, l’Offre Heures Pleines / Heures Creuses fait bénéficier de -29 % de réduction selon certaines plages horaires, alors qu’en option Heures Super Creuses Spécial Linky, l’électricité est deux fois moins chère la nuit.

Un dernier élément invariable est celui des taxes et des contributions qui ne peuvent pas constituer une base de comparaison entre les fournisseurs d’électricité. Au nombre de quatre, elles sont obligatoires et s’appliquent à la facture HT. Il s’agit de : 

  • la contribution tarifaire d’acheminement (CTA), prévue pour le financement de l’assurance vieillesse des personnels des industries électriques et gazières
  • la contribution au service public d'électricité (CSPE), proportionnelle à la consommation du logement et réservée à la transition énergétique
  • les taxes sur la consommation finale d’électricité (TCFE), calculées en fonction de la puissance souscrite et d’un coefficient multiplicateur fixé par chaque commune et département

la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), s’appliquant au taux de 5,5 % sur l'abonnement HT et la CTA, et au taux 20 % sur la CSPE, les TCFE et le prix de l’électricité HT

Comparaison des fournisseurs d’électricité : quels autres critères prendre en compte ?

Au-delà du tarif, qu’il soit réglementé ou en offre de marché, du montant de l’abonnement, des taxes et du prix de vente du KWh, il convient aussi de s’intéresser à plusieurs critères supplémentaires pour pouvoir comparer les fournisseurs d’électricité.

Ainsi, pour certains usagers, les services proposés à la clientèle (moyens de paiement, contact, transmission des index, etc.) et les frais annexes qu’ils peuvent engendrer, revêtent une importance particulière. Pour d’autres, ce seront plutôt des considérations liées à l’environnement ou à l’origine de l’électricité qui feront la différence.

  • C’est le cas de l’Offre Verte d’EDF incluant trois types de contrats : Vert électrique, Vert électrique Weekend et Vert électrique Auto.
  • Chez Direct Energie, l’Offre énergie verte garantit une électricité 100 % éolienne et solaire et offre 2 % de réduction sur le tarif réglementé.

Chez Engie, toutes les offres sont « vertes ». En souscrivant l’offre Elec Car (dédiée principalement aux véhicules électriques), l’électricité est 50 % moins chère la nuit.