Comparaison des tarifs d’électricité : les points de vigilance

Les ménages peuvent opter pour le fournisseur d’électricité de leur choix depuis le 1er juillet 2007. Mais avant d’utiliser un comparateur de prix d’électricité pour mettre en concurrence les différentes offres proposées sur le marché, il convient de connaitre un certain nombre d’éléments qui peuvent faire varier la facture électrique.

Comparer les tarifs de l’électricité : les paramètres à prendre en compte

Avant d’étudier en détail le prix du KWh, il est utile de procéder à la comparaison des tarifs d’électricité par comprendre la distinction entre tarif réglementé, offres de marché, prix fixe et prix indexé.

Les offres en tarif réglementé se basent sur les tarifs fixés par l’État. EDF, Engie et les entreprises locales de distribution (ELD) sont les principaux prestataires à proposer ce type d’offres.

Les offres de marché correspondent à des tarifs librement fixés par les fournisseurs d’électricité. Parmi elles, se retrouvent des offres à prix fixe ou à prix indexé sur les tarifs réglementés.

Celles à prix fixe sont généralement disponibles pour une durée s’étalant de 1 à 3 ans. Malgré les fluctuations du tarif réglementé, le prix du KWh ne varie donc pas. Celles à prix indexé dépendent de l’évolution du tarif réglementé. Le prix du KWh augmente alors selon la progression des tarifs décidés par les pouvoirs publics.

Comparer le prix de l’électricité : l’abonnement et les taxes

Avant de comparer les tarifs d’électricité, il est également important de s’intéresser au prix de l’abonnement et au montant des taxes perçues par l’État et les collectivités.

Le prix de l’abonnement électrique dépend globalement de la puissance (exprimée en kVA) nécessaire pour le logement. À celui-ci, s’ajoute le type de comptage souhaité : s’agira-t-il d’un abonnement simple ou avec comptage heures pleines / heures creuses ? Dans la majorité des cas, l’abonnement ne varie pas. Il inclut le coût d’acheminement de l’énergie, ainsi que de l’entretien du réseau et des compteurs, en fonction des tarifs régulés d’utilisation des réseaux. Le fournisseur perçoit le montant de cet abonnement et le reverse ultérieurement aux gestionnaires de réseau.

Enfin, il faut encore intégrer à cette part invariable du prix de l’électricité, les taxes et contributions fixées par les pouvoirs publics. Ces dernières s’appliquent sur le montant de la facture HT et sont perçues par les fournisseurs avant d’être reversées. Elles se répartissent ainsi :

  • la contribution tarifaire d’acheminement (CTA) est dédiée au financement de l’assurance vieillesse des personnels des industries électriques et gazières
  • la contribution au service public d'électricité (CSPE), spécialement affectée à la transition énergétique, est calculée en fonction de la consommation des foyers
  • les taxes sur la consommation finale d’électricité (TCFE), fixées par chaque commune et chaque département, dépendent de la puissance souscrite et d’un coefficient multiplicateur
  • la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) s’applique sur l'abonnement HT et la CTA au taux de 5,5 %, ainsi que sur le prix de l’électricité HT, la CSPE et les TCFE, au taux de 20 %
offre electricite verte voiture

Détail de quelques offres

Pour se faire une idée plus précise avant d’utiliser un comparateur de prix d’électricité comme celui d’energie-info.fr, voici quelques offres proposées :

Le tarif bleu d’EDF :

En Option Base, le kWh est à tarif constant peu importe l’heure et le jour de consommation. Selon la puissance souscrite, le kWh variera :

  • entre 3 et 6 kVA : 0,0145 € TTC
  • entre 9 et 36 kVA : 0,1467 € TTC

En Option Heures Pleines / Heures Creuses, le tarif est avantageux pendant 8 heures par jour, selon certaines plages horaires. Quelle que soit la puissance souscrite, le kWh est facturé :

  • en heures pleines : 0,01579 € TTC
  • en heures creuses : 0,1228 € TTC

En Option Tempo, le tarif du kWh est variable selon le jour et les heures de consommation. Le client reçoit alors des alertes pour être informé des plages horaires correspondantes. Une année Tempo alterne six tarifs crescendo : bleu, blanc et rouge, chacun combinant heures creuses et heures pleines. En fonction de la couleur du jour et des heures pleines ou creuses (HP / HC), le kWh fluctuera entre :

  • tarif Bleu : 0,01329 € TTC en HP et 0,01104 € TTC en HC
  • tarif Blanc : 0,01558 € TTC en HP et 0,01255 € TTC en HC
  • tarif Rouge : 0,05413 € TTC en HP et 0,01323 € TTC en HC

Les offres de marché « Électricité Verte » d’EDF :

Avec l’offre Vert électrique, deux options sont disponibles :

  • En Option Base, le prix du kWh varie selon la puissance souscrite : il est de 0,01410 € TTC pour 6kVA, de 0,01472 € TTC pour 9kVA ou de 0,1488 € TTC entre 9 et 36 kVA.
  • En Option Heures Pleines  / Heures Creuses (HP / HC), le kWh est facturé uniformément quelle que soit la puissance souhaitée : 0,01617 € TTC en HP et 0,1243 € TTC en HC.

L’offre Vert électrique Weekend propose des tarifs réduits le weekend et les jours fériés, selon deux options au choix : Weekend ou Heures Creuses.

Avec l’offre Vert électrique Auto, spécifiquement pensée pour la recharge des véhicules propres, le prix de l’électricité est fixe pendant 3 ans et de 40 % moins cher la nuit, le weekend et les jours fériés. Deux options sont proposées : Heures Creuses ou Heures Creuses et weekend, réservé aux logements équipés d’un compteur Linky.

Les offres de Direct Energie :

  • L’offre Online correspond à une réduction de 10 % sur le prix HT de l’électricité par rapport au tarif réglementé.
  • L’offre Classique propose un prix de l’électricité 5 % moins cher que le tarif réglementé. Un bonus supplémentaire « Spécial Linky » de 3 % est aussi prévu en cas de remboursement d’un tropperçu.
  • L’offre Heures Super Creuses, réservée aux détenteurs d’un compteur Linky, intègre une réduction de 29 % en Heures Creuses et de 50 % en Heures Super Creuses.