09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Les guides » Choisir son fournisseur » Trouver le fournisseur d’électricité le moins cher en 2022

Trouver le fournisseur d’électricité le moins cher en 2022

Article mis à jour le 27 septembre 2022

Le marché de l’énergie a été ouvert à la concurrence en 2007. Depuis, les fournisseurs alternatifs d’électricité se multiplient, et les offres aussi. Une grande majorité de consommateurs n’ose pas quitter le fournisseur d’électricité historique EDF et les tarifs réglementés. Pourtant, les offres de marché sont l’occasion de choisir un fournisseur moins cher et ainsi de faire des économies. De plus, il est simple et gratuit de changer de fournisseur, et ce à tout moment ! Voici des astuces et conseils pour trouver l’offre de fourniture d’électricité la moins chère, et correspondant aux critères que peuvent se fixer les particuliers : électricité verte, service clientèle de qualité, coût du kWh compétitif…

Vous êtes à la recherche d'un fournisseur d'électricité ?
Nous vous accompagnons pour trouver l'offre la plus avantageuse
.

09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires

Quel est le fournisseur d'électricité le moins cher ?

Les offres d’électricité les moins chères en 2022

Électricité de France, fournisseur historique d’électricité en France, propose de l’électricité aux Tarifs réglementés de vente (TRV). Depuis l’ouverture du marché de l’énergie en 2007, des fournisseurs alternatifs proposent des offres d’électricité à des prix avantageux.

Or les offres de fourniture d’électricité sont très variées et peuvent mettre l’accent sur tel ou tel avantage, notamment :

  • Un prix du kWh intéressant ;
  • Un prix d’abonnement compétitif ;
  • Un prix fixe sur une durée déterminée, de 1 an, 2 ans ou plus ;
  • Un prix indexé sur les tarifs réglementés ou sur une autre référence comme les marchés de gros ;
  • Une énergie « Verte », respectueuse de l’environnement ;
  • Un service clientèle de qualité ;
  • Un couplage avec une offre de gaz.

On peut donc difficilement parler de « l’offre la moins chère » dans l’absolu, mais bien davantage de l’offre la moins chère selon les exigences propres à un consommateur donné.

En fonction de ces critères, et de la consommation personnelle du client, des comparateurs permettent de trouver la meilleure offre. Sur le site energie-info, le médiateur de l’Énergie propose un comparateur d’offres en parfaite indépendance par rapport aux fournisseurs.

Les offres à prix fixe

Dans une offre à prix fixe, le fournisseur d’électricité s’engage à maintenir le prix du kWh pendant une durée déterminée. Le client, quant à lui, peut quitter l’offre pour changer de fournisseur à tout moment !

L’offre à prix fixe présente l’avantage de la stabilité du budget (à condition que le prix de l’abonnement soit également fixe), et protège le consommateur d’une hausse des prix.

Plusieurs fournisseurs proposent des offres à prix fixe en 2022. Le tableau suivant présente les offres en option base, pour une puissance de compteur 6 kVA.

FournisseurOffreCaractéristiquesPrix de l’abonnementPrix du kWh TTC
TotalEnergiesOffre Verte- prix HT du kWh et de l’abonnement fixes pendant 1 an
- électricité 100% verte et française
136,08 € TTC/ an0,2764 €

(0,4412 € en heures pleines/0,1851 € en heures creuses)
EDFTarif BleuTarif réglementé136,08 € TTC/ an0,1740 €
EngieElec Référence- prix HT du kWh et de l’abonnement fixes pendant 2 ans
- électricité 100% verte
124,72 € TTC/ an0,18533 €
WekiwiwekiWEB- remise sur forfait de 0,025 €/kWh
- remise digitale de 0,020 €/kWh
134,62 € TTC/ an0,23174 €

Les offres à prix indexé

Les offres à prix indexé sont en général indexées sur les tarifs réglementés de vente. Le prix facturé suit l’évolution du tarif réglementé à la hausse comme à la baisse. Certaines offres sont indexées sur d’autres références, comme les marchés de gros.

De telles offres permettent au particulier de faire des économies immédiates. Mais il n’est pas protégé contre un risque d’augmentation du prix de l’énergie (le client reste libre de changer de fournisseur à tout moment).

Le tableau suivant présente les offres en option base, pour une puissance de compteur 6 kVA.

FournisseurOffreCaractéristiquesPrix de l’abonnementPrix du kWh TTC
TotalEnergiesOffre Essentielle ElectricitéRemise de 5€ sur le prix du MWh HT du TRV136,08 € TTC/ an0,1680 €

(0,1781 € en heures pleines / 0,1410 € en heures creuses)
VattenfallEco New Green-5% sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé
- offre 100% verte
148,08 € TTC/ an0,1658 €
Ohm EnergieOffre classique-11% sur le prix du kWh HT par rapport aux TRV
- énergie 100% renouvelable
182,64 € TTC/ an0,1556 €
Ohm EnergieOffre petite consoRéduction de 15% sur le prix de l’abonnement HT par rapport aux TRV117,12 € TTC/ an0,1737 €
AlpiqOffre électricité classique4% de remise sur le prix du kWh HT par rapport aux TRV136,20 € TTC/ an0,16744 €

Quel est le fournisseur vert le moins cher ?

En souscrivant une « offre verte », le consommateur ne bénéficie pas des prix les plus bas du marché, mais il participe à la transition écologique. En effet, le fournisseur s’engage à ce qu’une quantité d’électricité verte équivalente à la consommation des clients ayant souscrit cette offre soit injectée dans le réseau.

Le tableau suivant présente les offres en option base, pour une puissance de compteur 6 kVA.

FournisseurOffreCaractéristiquesPrix de l’abonnementPrix du kWh TTC
TotalEnergiesOffre Verte fixeprix HT du kWh et de l’abonnement fixes pendant 1 an 136,08 € TTC/ an0,1680 €

(0,1781 € en heures pleines / 0,1410 € en heures creuses)
EDFOffre vert électriquePrix libres136,08 € TTC/ an0,1819 €
VattenfallEco New Green5% sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé148,08 € TTC/ an0,1658 €
Happ-eOffre électricité, option Vertelec- Prix indexés sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé
- Option à 2,99 €/ mois pour bénéficier d’une énergie 100 % verte
136,11 € TTC/ an0,18064 €
Mega EnergieFlexy- Indexation à  50% sur la cotation de référence Future Month EEX du marché français pour le mois de fourniture à 50% sur le prix HT des TRV.
- Remise de 35 % les 6 premiers mois pour les nouveaux clients
136,08 € TTC/ an0,3067 €
Ohm EnergieOffre classique11% sur le prix du kWh HT par rapport aux TRV182,64 € TTC/ an0,1556 €
AlpiqOffre électricité classique4% de remise sur le prix du kWh HT par rapport aux TRV136,20 € TTC/ an0,16744 €

Sur quels critères choisir son fournisseur ?

Le prix de l'abonnement et du kWh

Le montant d’une facture d’électricité comprend :

  • Le montant de l’abonnement (part fixe) ;
  • Le coût de la consommation (part variable dépendant de la quantité d’énergie consommée par le client).
  • Les taxes (identiques quel que soit le fournisseur).
  • Et les services complémentaires annexes éventuellement souscrits (suivi de la consommation en temps réel, assistance dépannage...).

Le montant de l’abonnement couvre le coût d’acheminement de l’électricité, l’entretien des réseaux et des compteurs. Ce coût est fixé par le gestionnaire de réseau de distribution, mais le fournisseur peut appliquer une remise sur ce montant. Plus le compteur électrique sera puissant, plus le montant de l’abonnement sera élevé. Notez que l’abonnement sera moins élevé avec une option tarifaire heures pleines/ heures creuses qu’avec l’option tarifaire de base.

La part variable dépend de la consommation d’électricité (c’est-à-dire au nombre de kWh consommés sur une période donnée) et du prix du kWh. Cette consommation est basée sur l’index relevé sur le compteur (par le gestionnaire de réseau de distribution Enedis, par le particulier lui-même, ou automatiquement par un compteur communiquant Linky). Cette part variable peut faire l’objet de conditions tarifaires particulières, la plus fréquente étant la distinction heures pleines/ heures creuses, voire heures super creuses. Le coût de la consommation varie considérablement d’une offre à l’autre.

La qualité du service client

Choisir une offre d’électricité, c’est également choisir un service client de qualité, qui répond aux attentes du particulier :

  • Des modalités de paiement adaptées (chèque, virement, prélèvement…) ;
  • Des conseillers joignables (horaires et modes de communication) ;
  • Le choix du rythme de paiement (mensuel, semestriel…) ;
  • Le choix du mode d’envoi des factures (papier ou électronique) ;
  • Des outils en ligne pour suivre et piloter sa consommation.

TotalEnergies propose ainsi un service client de qualité, disponible 6 jours sur7, avec des conseillers joignables par téléphone, mail ou chat, avec des délais de réponse très courts. Les offres TotalEnergies incluent un bilan de consommation semestriel par email, et un rendez-vous énergie annuel avec un expert, afin d’optimiser le contrat en cours, et de chercher des pistes pour réduire sa consommation.

Le type d'énergie

Alors que l’électricité était principalement produite à partir d’hydrocarbures (charbon, pétrole ou gaz), la France s’est tournée au XXème siècle vers l’énergie nucléaire produite à partir d’uranium. Devant le défi de la transition écologique, il est aujourd’hui possible de produire de l’énergie plus écologique :

Le coût de production de ces énergies est plus élevé. Pourtant, le choix du fournisseur repose de plus en plus sur des critères environnementaux, permettant de réduire l’empreinte carbone liée à la consommation d’énergie.

Dans un souci de transparence, l’ADEME (Agence de la transition écologique) a élaboré un nouveau label, « Vertvolt », attribué aux offres qui garantissent une électricité produite à partir d’énergies renouvelables.

Une offre verte garantit au consommateur qu’une quantité d’électricité équivalente à sa consommation et issue de filières vertes est injectée dans le réseau. Ces filières vertes recouvrent les énergies hydraulique, éolienne, marémotrice, solaire…

Pour assurer la traçabilité de l’électricité verte, le fournisseur achète des garanties d’origine pour couvrir la consommation liée aux offres vertes qu’il commercialise.

La plupart des fournisseurs d’énergie proposent au moins une offre d’électricité verte. C’est le cas de TotalEnergies. Certains fournisseurs, comme Planète OUI, ne commercialisent que de l’électricité d’origine renouvelable.

Comment changer pour un fournisseur moins cher ?

Changer de fournisseur sans changer de domicile

Changer de fournisseur d’électricité est simple, gratuit, et possible à tout moment sans préavis. Le particulier peut choisir un fournisseur alternatif, ou même revenir aux tarifs réglementés du fournisseur historique EDF.

C’est le nouveau fournisseur qui se charge des formalités de résiliation auprès de l’ancien opérateur, et il informe de ce changement le gestionnaire de réseau de distribution Enedis ou les Entreprises Locales de Distribution (ELD).

Le particulier doit communiquer à son nouveau fournisseur :

  • La date de changement souhaitée ;
  • Le numéro Point De Livraison (PDL) à 14 chiffres qui figure sur ses factures d’électricité ;
  • L’index auto-relevé (c’est-à-dire le relevé du compteur électrique), à moins que le client dispose d’un compteur intelligent Linky. Il est aussi possible de faire venir un technicien pour faire le relevé mais cette prestation est payante.
  • Un RIB en cas de choix de paiement par prélèvement automatique.

Le particulier ne subit aucune coupure de courant, et ne change pas de compteur en changeant de fournisseur. En effet, c’est le gestionnaire de réseau et non le fournisseur qui assure la continuité du service.

Du point de vue de la facturation, l’ancien fournisseur établit une facture de régularisation dans les 4 semaines de la résiliation, et le nouveau fournisseur établira une facture de début de période à partir de l’index auto-relevé.

search

Bon à savoir

En cas de vente à distance (par téléphone, courrier ou internet), le client dispose d’un délai de rétractation de 14 jours. Il peut cependant demander une mise en service avant la fin du délai de rétractation (dans ce cas, en cas de rétractation, il règlera sa consommation d’électricité sur la période de mise en service).

Changer de fournisseur lors d'un déménagement

Un contrat est lié à un lieu de livraison, donc un déménagement entraine obligatoirement un changement de contrat (une résiliation puis une nouvelle souscription). Il est possible de profiter de ce changement de contrat pour changer de fournisseur.

Pour éviter toute mauvaise surprise (notamment si l’occupant du logement a coupé le courant), le particulier doit débuter ses démarches 15 jours avant la date de déménagement.

Il doit adresser à son nouveau fournisseur :

  • La date de déménagement ;
  • Le numéro Point De Livraison (PDL) à 14 chiffres qui figure sur les factures d’électricité du précédent occupant. À défaut, l’adresse précise du bien et l’identité de l’occupant précédent peuvent suffire.
  • Un relevé de compteur (l’index est relevé automatiquement si le nouveau logement est équipé d’un compteur Linky) ;
  • Un RIB en cas de paiement par prélèvement.

Le client doit résilier son ancien contrat, en adressant à son ancien fournisseur :

  • La date de résiliation souhaitée ;
  • Le relevé de compteur pour l’établissement de la facture de clôture ;
  • La nouvelle adresse du client si la facture est adressée par voie postale :
  • Pour un logement neuf, le certificat de conformité de l’installation intérieure.

Les délais de mise en service du nouveau compteur dépend de la situation :

  • Immédiat en cas de compteur communiquant Linky ;
  • 5 jours ouvrés en cas de mise en service standard ;
  • 10 jours ouvrés pour une première mise en service (bien neuf) ;
  • 24h en cas de demande de mise en service d’urgence (avec un supplément de prix).

De quoi dépend le prix de l'électricité ?

Les tarifs réglementés de vente (TRV)

Les tarifs réglementés de vente d’électricité sont fixés par les pouvoirs publics, après proposition de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) ; ils sont déterminés par rapport aux prix du marché.

Ces tarifs réglementés sont proposés par le fournisseur historique d’électricité (EDF) et les entreprises locales de distribution.

Ils incluent le prix du kWh (avec possibilité d’une option heures pleines/heures creuses) et le prix de l’abonnement. Au 1er avril 2022, les tarifs réglementés sont les suivants :

Tarif de base

Puissance souscriteAbonnement annuel TTCPrix du kWh TTC
3 kVA103,49 €0,1740 €
6 kVA136,12 €0,1740 €
9 kVA169,89 €0,1740 €
12 kVA204,03 €0,1740 €
15 kVA236,28 €0,1740 €
18 kVA269,66 €0,1740 €
24 kVA339,35 €0,1740 €
30 kVA407,00 €0,1740 €
36 kVA476,31 €0,1740 €

 Tarif Heures pleines/ Heures creuses

Puissance souscriteAbonnement annuel TTCPrix du kWh TTCHeures pleinesPrix du kWh TTCHeures creuses
6 kVA144,32 €0,1841 €0,1470 €
9 kVA183,63 €0,1841 €0,1470 €
12 kVA221,81 €0,1841 €0,1470 €
15 kVA258 ,98 €0,1841 €0,1470 €
18 kVA294,25 €0,1841 €0,1470 €
24 kVA360,61 €0,1841 €0,1470 €
30 kVA428,27 €0,1841 €0,1470 €
36 kVA494,92 €0,1841 €0,1470 €

Depuis la loi NOME de 2010, EDF n’est plus en situation de monopole et les tarifs réglementés sont en concurrence avec les offres de marché proposées par les fournisseurs alternatifs.

L'évolution du prix du kWh

L’évolution du prix de l’électricité dépend de données économiques (loi de l’offre et de la demande), mais également politiques et géopolitiques.

L'hiver 20022 a vu une explosion des prix de l’électricité en Europe. Cette flambée des prix s’explique de différentes façons :

  • Augmentation du prix du MWh sur les marchés de gros, sur les grandes places boursières en 2021 ;
  • Augmentation des charges d’EDF pour couvrir le cout d’entretien et de maintenance du réseau française d’électricité ;
  • Augmentation du coût de l’électricité nucléaire et du coût important du développement des énergies renouvelables ;
  • Conséquence de l’explosion du prix du gaz de 2021.

Face à cette situation, le gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire : la hausse des tarifs réglementés de l’électricité intervenue le 1er février 2022 a été plafonnée à 4% TTC (contre 34,5 % prévus).

search

Bon à savoir

Pour le gaz naturel, les particuliers bénéficient depuis le mois de novembre 2021 du bouclier tarifaire par le gel des tarifs réglementés de vente de gaz naturel (à leur niveau TTC d’octobre 2021, et ce jusqu’à fin 2022).

Le développement des énergies renouvelables qui peuvent être produites à côté des lieux de consommation devrait avoir un impact important sur l’évolution du prix de l’électricité. Il en est de même de l’autoconsommation (au moyen de panneaux solaires notamment).

Connaître sa consommation d'électricité

L’augmentation des prix de l’énergie incite les consommateurs à se tourner vers des fournisseurs alternatifs, qui peuvent leur proposer des offres qui correspondent au plus près à leurs besoins.

Il est donc essentiel de connaître sa consommation d’électricité pour choisir la meilleure offre.

Certains fournisseurs comme TotalEnergies proposent des simulateurs de consommation, qui permettent de déterminer son profil de consommation.

À défaut de factures, qui donneront au client sa consommation exacte en kWh, le particulier peut estimer sa consommation d’électricité en se basant sur différents facteurs :

  • La taille du logement ;
  • La qualité de l’isolation du logement ;
  • Les appareils électriques (appareils électroménagers, ordinateurs, ampoules) ;
  • La composition du foyer et sa présence ou non dans le logement.

On estime par exemple qu’une maison de 100 m² avec 3 occupants consomme entre 13 900 kWh et 20 300 kWh par an, et qu’un appartement de 30 m² avec un seul occupant consomme entre 3 380 kWh et 6 720 kWh.

Pour connaître la consommation d’un équipement électrique en kWh, il suffit de connaître sa puissance, de la multiplier par le nombre d’heures de fonctionnement par jour, et par le nombre de jours de consommation par an, et de diviser le tout par 1000.

Exemple : une machine à laver de 2200 watts qui fonctionne 2 heures par jour 200 jours par an consomme (2200 X2 X 200)/1000 =   880 kWh.

Il est aussi possible de connaître sa consommation réelle d’énergie en comparant deux index de consommation sur une période donnée. Les compteurs intelligents Linky sont sur ce point d’une grande aide.

Une différence importante entre une consommation estimée sur un simulateur et la consommation réelle doit être analysée, pour identifier les postes consommant de manière excessive, et adopter les bons gestes au quotidien pour réduire sa consommation.

Sommaire
    09 88 90 39 71
    Profitez de nos offres partenaires
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page