La genèse du fournisseur historique Gaz de France

Acteur incontournable sur le secteur de l’énergie, Gaz de France est riche d’une histoire de plus de 70 ans. L’entreprise, à ses débuts spécialisée dans le gaz, a changé plusieurs fois de nom et officie désormais sur la fourniture d’électricité. Zoom sur l’histoire de Gaz de France, de GDF à Engie.

L’histoire de Gaz de France

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’État français décide de nationaliser les entreprises privées qui gèrent la production, le transport ou la distribution du gaz et de l’électricité. Avec la loi du 8 avril 1946, les entreprises Gaz de France et Électricité de France sont créées, sous la forme d’établissements publics industriels et commerciaux (EPIC). Ces deux structures distinctes partagent certaines directions, notamment celle du personnel et celle de la distribution.

Pendant quelques années, Gaz de France s’occupe essentiellement de la production et de la distribution de gaz de ville, obtenu par distillation de houille, avant que ne soit découvert le gaz naturel. En parallèle, la croissance économique forte permet d’équiper de plus en plus les particuliers et les entreprises.

En 2003, une directive européenne impose de séparer les activités de distribution et de production et fourniture des deux énergies. EDF et Gaz de France deviennent ainsi des gestionnaires de réseau chacun sur leur secteur. Une nouvelle entité voit le jour : Gaz de France réseau distribution, qui devient GRDF en 2008. Il lui appartient de construire, exploiter et entretenir l’ensemble des réseaux de distribution d’énergie pour le compte des fournisseurs. En 2004, l’EPIC devient une société anonyme et en 2005, des actions Gaz de France sont introduites en bourse.

gaz de france

La fusion avec Suez et Engie aujourd’hui

En 2008, une menace d’OPA pèse sur l’un des leaders mondiaux de l’énergie, le groupe franco-belge Suez. Il est décidé de la fusion de cette entreprise avec Gaz de France : c’est la naissance de GDF-Suez, une entité dans laquelle l’État français est désormais actionnaire minoritaire.

En même temps, l’ouverture du marché de l’énergie permet à GDF-Suez de diversifier ses offres de fourniture de gaz naturel. Dans un souci de modernisation et pour affirmer un nouveau rapport à l’énergie, GDF-Suez change encore une fois de nom et devient Engie en 2015. Son objectif est d’accroître encore plus la qualité de son service client et de fournir de l’énergie à des tarifs compétitifs, tout en s’inscrivant dans une démarche de protection de l’environnement.

Aujourd’hui, Engie propose du gaz naturel et de l’électricité verte aux particuliers, petits professionnels et grandes entreprises. Pour le gaz, les prix sont réglementés, en revanche, l’entreprise détermine librement les tarifs de l’électricité. C’est ainsi qu’elle propose aux particuliers des offres à prix de marché qui ne sont pas soumises à évolution pendant toute la durée du contrat. Le consommateur a le choix entre un forfait de base ou une option heures creuses et pleines.