Planète Oui : l’électricité éthique pour tous

Depuis sa création, l’entreprise Planète Oui a un credo : développer l’écologie constructive, en proposant une énergie 100 % verte à des prix alignés sur les tarifs régulés et en engageant ses clients à devenir des consomm’acteurs de la filière énergétique. C'est le seul fournisseur français à offrir une électricité écolabellisée.

L’histoire de Planète Oui

Planète Oui a vu le jour en 2007, au moment de l’ouverture du marché de l’énergie qui a mis fin au monopole d’EDF. Basée à Lille, elle a été créée par Nicolas Milko et Philippe Couche. Ces deux ingénieurs, anciens de chez Poweo pour l’un et EDF pour l’autre, ont un objectif : proposer aux particuliers et aux entreprises une électricité 100 % verte, au même prix que l’opérateur historique. 

Dès le début, l’engagement de Planète Oui est clair : réinvestir 20 % de ses bénéfices dans les énergies renouvelables, pour développer le réseau et créer un cercle vertueux.

L’objectif n’est pas de se débarrasser complètement du nucléaire, dont les grandes entreprises ont toujours besoin. Mais pour les particuliers, il est nécessaire de se passer de cette énergie, trop polluante.

En 2009, et dans cette optique d’investissement dans les énergies propres, la société s’associe à Windeo, une entreprise qui installe des éoliennes personnelles. Le but est simple : boucler la boucle en permettant aux particuliers de consommer de l’énergie verte et d’en produire en même temps. Les surplus sont rachetés par Planète Oui.

En 2016, la société est rachetée par le groupe BCM Energy, spécialisé dans la gestion des énergies renouvelables. Elle compte environ 28 000 clients à l‘époque. Nicolas Milko, alors Président-Directeur Général, cède sa place à Albert Codinach. Cette acquisition permet de consolider l’entreprise, qui continue sur sa lancée et propose depuis 2018 à ses clients une part d’autoconsommation : des panneaux photovoltaïques sont installés sur les toits et fournissent de l’énergie verte, dont une partie alimente directement l’habitat. Le reste part sur le réseau et est racheté par Planète Oui.

Au premier semestre 2018, l’entreprise compte 30 000 clients, répartis sur l’ensemble du territoire français.

Les offres de Planète Oui pour les particuliers et les professionnels

L’offre énergétique de Planète Oui est unique et standardisée pour les particuliers et les professionnels. Dans le deuxième cas, elle s’adresse aux petites entreprises qui ont une faible consommation énergétique et un profil tarif bleu (souscrivant une puissance entre 3 et 36 kVA).

Elle propose un prix au kWh identique au montant réglementé d’EDF, mais fait la différence sur les abonnements. Son credo a toujours été de rendre le client responsable : du choix de la technologie de production de son énergie bien sûr, mais aussi de sa consommation.

Ainsi, Planète Oui propose à ses clients deux options gratuites (Electréconso et Électrécolo), qui leur permettent chacune de gagner 10 % sur le coût de leur abonnement. La première est simple : l’utilisateur bénéficie de la réduction s’il effectue lui-même le relevé de compteur chaque mois. L’autre encourage la frugalité énergétique : il gagne 10 % de remise supplémentaire sur son abonnement si sa consommation ne dépasse pas un certain seuil fixé par le fournisseur.

Par ailleurs, et toujours dans l’idée de rendre le consommateur acteur de la transition énergétique, Planète Oui propose, pour 3 euros supplémentaires par mois, l’option coup de pouce, qui permet au fournisseur d’augmenter la part d’énergie alternative (éolien, solaire, biomasse) de 5 à 20 %.

Enfin, pour compléter son profil d’entreprise éthique, Planète Oui propose à ses clients via l’option électréasso de reverser les économies réalisées via les deux autres options à une association (choisie dans une liste proposée par l’entreprise, qui sélectionne des organismes engagés dans le développement durable).

energie durable planete oui

La garantie d’origine

Toute électricité consommée doit voir sa provenance identifiée, la loi l’exige. En ce qui concerne les énergies vertes, cette traçabilité se fait via les garanties d’origine.

La garantie d’origine est un document officiel électronique qui atteste de la provenance de l’énergie. Elle détermine notamment l’origine géographique de l’électricité et la technologie de production. Elle assure au consommateur une transparence complète et lui offre la possibilité de participer à la transition énergétique globale par son soutien au développement des énergies renouvelables.

Le principe de la garantie d’origine (GO) est simple : la génération de 1 MWh donne lieu à l’émission d’un GO. Tout producteur d’énergie verte peut demander ce certificat pour chaque MWh injecté dans le réseau. Il reçoit d’ailleurs un « complément de rémunération » s’il vend ces GO à un utilisateur. L’électricité produite devient plus rentable.

Chaque consommateur d’énergie verte achète autant de GO que de MWh consommés, ce qui lui garantit que par son choix, il participe au développement des énergies renouvelables et réduit son empreinte carbone, devenant du même coup acteur de la transition énergétique.

Ce système a pour objectif principal d’orienter les investissements vers les énergies vertes plutôt que vers les fossiles, plus polluantes (gaz, pétrole, charbon), ou vers le nucléaire.

Production et provenance de l’énergie

L’énergie proposée par Planète Oui est 100 % propre. Elle est achetée directement à des producteurs d’énergie renouvelable français ou européens. Elle provient principalement de l’hydraulique (à 95 %), mais aussi du solaire, de l’éolien et de la biomasse.

Cependant, devenir fournisseur d’énergie verte ne s’improvise pas. En effet, la production d’électricité nucléaire, même si son coût augmente régulièrement, reste à ce jour peu coûteuse (si on exclut du calcul le poids du retraitement des déchets). Même si le coût de production de l’énergie éolienne et solaire est en baisse régulière, son prix reste encore bien supérieur à celui du nucléaire.

En France et en Europe, la production d’énergie verte ne serait pas possible sans les barrages hydrauliques, qui, une fois l’investissement de base réalisé, sont peu onéreux à exploiter. Ainsi, selon la Cour des comptes, le prix de 1 MWh hydraulique est de 15 à 20 €, l’équivalent nucléaire de 60 €, et celui d’un éolien terrestre de 80 à 90 €. En France, l’énergie hydraulique représente 20 % du total produit.

En investissant dans les programmes de développement de l’éolien et du solaire, Planète Oui participe à la baisse des coûts de production de ces énergies, et donc de leur prix de vente.