09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Actualités » Plus d’économies, plus de pouvoir d’achat : le chèque Énergie et le bouclier tarifaire !

Plus d’économies, plus de pouvoir d’achat : le chèque Énergie et le bouclier tarifaire !

Article mis à jour le 9 janvier 2023

La flambée historique des prix de l’énergie est loin de s’éteindre. Contrairement à certains autres pays européens touchés par cette crise, la France maintient son bouclier tarifaire et continue à accompagner les ménages les plus modestes pour les aider à payer la facture.

Le bouclier tarifaire reconduit en 2023

On ne compte plus les annonces de renouvellement du bouclier tarifaire. Créé en octobre 2021 face aux premiers signes d’inflation des prix de l’énergie, ce dispositif d’aide du gouvernement a été reconduit plusieurs fois au cours de l’année 2022 et sera bien prolongé en 2023, selon certaines modalités. Cette mesure prolongée l’année prochaine comprend une hausse limitée des tarifs de l’énergie de 15%, qu’il s’agisse du gaz ou de l’électricité. Cette mesure concerne l’ensemble des ménages, mais aussi les petites entreprises et les petites communes.
Selon la première ministre Elisabeth Borne, les augmentations seront limitées à « 25€ par mois pour les ménages qui se chauffent au gaz, au lieu de 200€ par mois sans bouclier tarifaire ; et à 20€ par mois en moyenne pour les ménages qui se chauffent à l’électricité, au lieu de 180€ par
mois, sans bouclier tarifaire ». Un coût pour l’État estimé à seize milliards d’euros.

Chèque énergie : le décret publié dimanche

Le bouclier tarifaire protège l’ensemble des Français, mais le gouvernement souhaite aussi accompagner les foyers les plus modestes. Un chèque énergie exceptionnel sera envoyé dès la fin du mois de décembre aux 12 millions de foyers éligibles compte tenu de leurs plus faibles revenus. Un dispositif dont vont donc bénéficier un foyer sur trois en France.
Le décret concernant cette mesure exceptionnelle a été publié hier dimanche 11 décembre. Le chèque sera envoyé dès les fêtes et la campagne s’étalera sur une période de huit semaines. Le montant du chèque varie en fonction des revenus. Il est fixé à 200€ pour les ménages dont le
revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation est inférieur à 10.800€ ; à 100€ pour un revenu compris entre 10.800€ et 17.400€.
Le chèque énergie sera envoyé automatiquement aux bénéficiaires. Il sera valable jusqu’au printemps 2024, soit une année de plus que le chèque énergie « classique ».

Une aide spéciale pour les boulangers

Le ministre de l’Économie a annoncé la semaine dernière une aide spéciale pour les artisans qui éprouvent de plus en plus de difficultés à faire face à l’explosion des prix de l’énergie. Bruno Lemaire s’est engagé à mettre en place un « amortisseur d’électricité » pour toutes les PME de moins de 250 salariés. Ces petites entreprises bénéficieront d’une réduction supplémentaire moyenne de 20%. Une mesure qui concernera l’ensemble des entreprises artisanales.
Mais face aux cris d’alarmes des boulangers, désormais pour certains menacés de fermeture, le ministre a précisé qu’ils bénéficient d’une attention toute particulière de la part d’Olivia Grégoire, ministre des PME, du Commerce et de l’Artisanat. Cette dernière devrait les recevoir rapidement pour trouver des solutions spécifiques.

Sommaire
    09 88 90 39 71
    Profitez de nos offres partenaires
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page