09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Actualités » « Heure d’hiver » Quel impact sur notre consommation électrique ?

« Heure d’hiver » Quel impact sur notre consommation électrique ?

Publié le 26 octobre 2022

Samedi à 3 h 00 il sera 2 h 00. C’est une heure de plus en boite de nuit et une heure de sommeil en plus ! Agréable… et utile ? Le changement d’heure a été instauré à la fin des années 70 pour faire des économies d’énergie après le choc pétrolier de 1973. La production électrique à l’époque reposait fortement sur le fioul lourd, donc le pétrole. L’idée était donc de s’adapter au rythme du soleil pour en consommer moins.
Depuis des années, de nombreuses personnes (une majorité d’européen en fait) souhaitent la fin de ce changement d’heure qui perturbe la vie de certains. Pour la plupart d’entre nous, le passage à l’heure d’hiver (ou à l’heure d’été) n’a absolument aucun impact. Pour d’autres, cela perturbe de
manière plus ou moins marquée notre mode de fonctionnement interne. Perte d’appétit, insomnies, troubles de la concentration ou sautes d’humeur sont autant de symptômes ressentis par certains d’entre nous.
Mais cette mesure a-t-elle réellement un impact sur notre consommation électrique ?

Une baisse de la consommation limitée

L’impact du changement d’heure sur la consommation électrique est bien réel. Il génère des économies. Mais elles sont faibles et le seront de plus en plus. Selon l’ADEME, les économies sont essentiellement générées par la baisse de la consommation électrique liée à l’éclairage. Or c’est loin d’être le plus gros poste de consommation. Une étude menée en 2009 avait permis d’estimer cette économie à 440 GWh, soit la consommation d’éclairage de 800.000 foyers. Une diminution de l’ordre de 0,09% de la consommation électrique nationale. Et c’était en 2009 ! L’éclairage a aujourd’hui bien changé avec l’emploi d’ampoules basse consommation. Avec la prise de conscience actuelle et les coupures nocturnes de l’éclairage dans les villes, il est fort probable que l’impact du changement d’heure sur la consommation électrique s’en trouve fortement réduit aujourd’hui.

Vers la fin du changement d’heure ?

Beaucoup militent, notamment au niveau européen, pour que ce dispositif disparaisse. La fin de cette mesure nécessite en effet un consensus des pays de l’UE. Le parlement européen s’était penché sur le sujet en 2019 et après différentes études était bien décidée à mettre un terme à cette mesure
saisonnière. Un vote en avait même entériné la fin. Mais la COVID et la guerre en Ukraine sont venus bousculer l’agenda des chefs d’État et des députés et ces derniers ont changé leurs priorités. Certains pays comme la Turquie ou l’Islande ont d’ores et déjà mis fin à ce changement. Aux Etats-Unis, des
états l’appliquent, d’autres non.

Quelle est la « vraie heure » française ?

Le sujet reviendra un jour sur la table et un autre débat sera engagé : conservera-t-on l’heure d’été ou l’heure d'hiver ? Sur ce point, tous les états européens ne sont pas sur la même longueur d’onde. En France, une étude a récemment montré qu’une majorité de Français serait pour conserver l’heure d’été (GMT+2). Sachant que normalement, c’est l’heure d’hiver qui serait la « vraie heure », en décalage d’une heure seulement avec l’heure GMT (GMT+1).
Notons d’ailleurs que notre « vraie heure » devrait d’ailleurs être celle de Greenwich, puisque notre fuseau horaire géographique correspond à celui de la référence anglaise. Mais depuis la seconde guerre mondiale et le régime de Vichy, la France est calée sur le fuseau horaire de Berlin. Une situation restée inchangée depuis 80 ans !

Sommaire
    09 88 90 39 71
    Profitez de nos offres partenaires
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page