09 88 90 39 71
Profitez de nos offres partenaires
Accueil » Actualités » À son tour, le bois bénéficiera d’une aide de l’État

À son tour, le bois bénéficiera d’une aide de l’État

Publié le 9 novembre 2022

Après l’électricité, le gaz et très récemment le fioul… voici le bois ! De plus en plus de Français ont décidé ces dernières années de se tourner vers cette source d’énergie, sous forme de bûche ou de pellets, pour se chauffer en hiver. Mais tous ces foyers, adeptes de feu de cheminées ou équipés de poêles, ne rentraient jusqu’alors pas dans les dispositifs d’aide prévus par le gouvernement pour faire face à la flambée des tarifs de l’énergie, quel que soit son type. 

230 millions pour les ménages qui se chauffent au bois

Le dispositif et ses modalités n’ont pas encore été dévoilés mais le principe a été acté dans un amendement adopté mardi 8 novembre. Cet amendement au projet de budget rectificatif, proposé par un député socialiste, a été adopté de manière transpartisane par 218 voix pour et une contre. Cette mesure devrait coûter 230 millions d’euros à l’État. Un dispositif qui s’inscrira dans les batteries de mesures mises en place par le gouvernement pour accompagner les Français et les aider à faire face à l’inflation qui frappe le monde en ce moment. Un nouveau chèque énergie devrait par ailleurs être envoyé à une base élargie de ménages à la fin de l’année, soit environ 12 millions de foyers.  

Des questions sur le pellet

Beaucoup de Français se sont tournés vers le bois ces dernières années. Parmi eux, un grand nombre se sont équipés ou ont transformés leur poêle en chauffage à pellets. Le gouvernement avait d’ailleurs incité les ménages à s’équiper de ce type de chauffage, à travers le dispositif MaPrimRenov. La demande de ces petits granulés a donc explosé ces derniers temps. Une demande qui a parfois tourné à la pénurie dans certaines régions de France. Conséquence directe de cette très forte demande, la hausse des prix ! Selon certains observateurs et consommateurs, les prix ont plus que doublé cette année ! La tonne passant de 300 à 700 euros ! Pour certains, cette pénurie est organisée et contrairement à d’autres sources d’énergie qui rencontrent de véritables pénuries, des stocks importants seraient distribués au compte-goutte pour alimenter la spéculation. Le gouvernement confirme s’intéresser au sujet et promet de sévir en cas de fraude constatée. 

Selon l’ADEME, trois millions de ménages Français ont adopté le bois comme source principale de chauffage dans le foyer.

Sommaire

     

    09 88 90 39 71
    Profitez de nos offres partenaires
    Service rapide
    RAPIDE

    Nos conseillers sont disponibles immédiatement

    Démarches simples
    SIMPLE

    Nous vous accompagnons dans vos démarches : souscription, résiliation

    Service gratuit
    GRATUIT

    Notre service est entièrement gratuit

    Retour haut de page