Calculer sa consommation électrique : comment s’y prendre ?

Calculer sa consommation électrique est utile pour estimer sa facture annuelle et agir sur ses dépenses énergétiques. Comment évaluer cette consommation d’électricité en fonction de la puissance de son installation ? Combien consomment les appareils électriques qui équipent la maison ?

Comment estimer sa consommation d’électricité ?

Pour effectuer le calcul de sa consommation d’électricité, il faut d’abord prendre en compte les paramètres les plus importants. Ainsi, la surface à chauffer et le nombre de personnes qui habitent le logement sont autant d’éléments déterminants. Le temps d’occupation quotidien compte également. En effet, selon que le logement est occupé cinq heures par jour tout au long de la semaine ou seulement le week-end, le calcul de la consommation électrique sera sensiblement différent. D'autres paramètres sont à prendre en compte pour faire une estimation de sa facture EDF.

A savoir : il est aussi bien nécessaire de connaitre la puissance de ses appareils électrique exprimé en watts afin de déterminer leur consommation électrique.

La puissance d'un compteur électrique peut aussi influer sur la facture finale d'électricité.

Les habitudes de consommation ont aussi une importance évidente : l’électricité sert-elle uniquement à l’éclairage et à l’alimentation des appareils domestiques ou est-elle aussi utilisée pour le chauffage, l’eau chaude, la climatisation ou la recharge de la voiture ? Enfin, le calcul de la consommation d’électricité dépend également de la performance énergétique des équipements de la maison, du climat extérieur et de la qualité de l’isolation du logement (toit, fenêtres, murs, etc.).

Pour y voir plus clair, le site d’information du médiateur national de l’énergie met à la disposition des internautes un estimateur en ligne, simplifiant l’estimation de leur consommation d’électricité. Afin d’obtenir un résultat proche de la réalité, il faut au préalable donner certaines précisions, telles que le lieu d’habitation, le type d’habitat (maison ou appartement), la surface habitable, le nombre de personnes vivant dans le logement, le temps d’occupation et le type d’utilisation (chauffage et équipements électriques). Cependant, cet outil ne tient pas compte de l’usage plus ou moins intensif des appareils électriques et de leur état de fonctionnement.

Quelques exemples d'appareils électriques

Connaître la consommation de son équipement permet de mieux calculer sa consommation d’électricité. Ainsi est-il utile de savoir qu’une télévision LCD d’une puissance de 100 W, fonctionnant trois heures par jour tout au long de l’année, consomme en moyenne 109,5 kWh, contre 274 kWh pour un téléviseur plasma d’une puissance de 250 W. Pour un réfrigérateur de 40 W, il faudra compter 350 kWh par an. La consommation d'une climatisation réversible est elle aussi très importante.

Du côté informatique, il faut garder en tête qu’un ordinateur portable de 30 W, utilisé deux heures par jour, consomme 22 kWh. Un ordinateur fixe de 90 W branché 24 heures sur 24 toute l’année consomme quant à lui 790 kWh.

Allumée cinq heures par jour tout au long de l’année, une ampoule à incandescence de 60 W consomme 110 kWh, c’est-à-dire cinq fois plus qu’une ampoule basse consommation, qui ne consomme que 22 kWh.

Il faut aussi noter que les appareils électriques en positon veille continuent de consommer de l’énergie. D’après l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), la consommation annuelle totale des veilles cachées des appareils électriques d’un logement dépasse fréquemment 50 W.

Ainsi, un lave-vaisselle en veille consomme 0,7 W, contre 1,4 W pour un micro-ondes. Un lecteur DVD en veille consomme environ 14 W, un ordinateur affiche une consommation de 1 W et une imprimante plus de 5 W. Les laves linges et machines à laver sont aussi des appareils très énergivores. La consommation électrique moyenne d'un chauffe eau peut s'élever jusqu'à 800 kWh par personne et par an.

calculer consommation electrique

Afin de se faire une idée du calcul de sa consommation d’électricité, voici quelques exemples concrets.

Pour un couple vivant dans un appartement de 65 m² à Paris, équipé d’un compteur d’une puissance de 9 kVA, utilisant des radiateurs individuels électriques et un ballon d’eau chaude électrique, on obtient une consommation annuelle de 4669 kWh.

Pour une famille de cinq personnes occupant une maison de 130 m² à Limoges, dotée d’un compteur d’une puissance de 9 kVA, utilisant des radiateurs électriques et un ballon d’eau chaude électrique, on obtient une consommation annuelle de 7195 kWh.

Grâce au calcul de sa consommation électrique, il devient alors aisé d’estimer le coût annuel de sa facture et de comparer les tarifs pratiqués par les différents fournisseurs d'électricité, afin de choisir la meilleure offre.

Comment calculer sa consommation électrique 

Fiez-vous aux simulateurs de consommation en ligne. Pour calculer sa consommation électrique annuelle, vous pouvez faire appel à un diagnostiqueur professionnel et certifié pour établir un bilan énergétique. Sinon, vous pouvez estimer votre consommation annuelle du logement via un simulateur de consommation électrique. Les simulateurs en ligne sont nombreux et proposés par plusieurs fournisseurs, tels que : Engie, EDF ou encore Total Direct Energie. Pour mener à bien ce calcul, attendez vous à renseigner :

  • la surface dudit logement
  • le nombre d’occupants
  • l’offre d’électricité auquel vous êtes soumis où dont vous aimeriez bénéficier
  • le code postal du logement
  • la date de construction de l’habitat
  • les appareils électriques que vous utilisez et leur moyenne d’utilisation
  • si vous bénéficiez ou souhaitez bénéficier du système heures pleines/heures creuses

Ces informations transmises vous donneront une estimation du prix de l’abonnement annuel auquel vous serez soumis, ainsi que le prix du kWh consommé. 

Prenez en compte la puissance de vos appareils 

L’autre méthode pour calculer la consommation de vos appareils électriques est de prendre en considération la puissance de vos appareils (dont les watts sont indiqués sur l’étiquette énergie de ces appareils) multipliée par la durée d’utilisation quotidienne en heures et la durée d’utilisation annuelle.

Prenons l’exemple d’un réfrigérateur : il fonctionne 24h par jour, 365 jours par an et sa puissance s’élève à 60 watts. Pour obtenir un résultat en kWh, la somme de ces calculs devra être divisée par 1000. Ce qui donne : 

60 x 24 x 365 / 1000 = 525,6 kWh / par an 

Le calcul est à répéter pour connaître la totalité des consommations de vos appareils électriques.

Comment réduire le montant de sa facture EDF ?

Appareils en veille : gare à leur consommation électrique ! 

Le saviez-vous ? Même en veille, vos appareils électriques consomment de l’énergie. On estime le montant de cette énergie dépensée vainement, à hauteur de 86€ par an sur votre facture. Une somme qui peut vous être épargnée en adoptant les bons gestes : en débranchant vos appareils électriques en l’absence d’utilisation de votre part. L’emploi d’une multiprise peut s’avérer le meilleur des choix à adopter, puisqu’il suffit d’éteindre un interrupteur pour éviter que plusieurs de vos appareils consomment en votre absence, ou de nuit.

Profitez des offres heures creuses/heures pleines

L’abonnement à des offres heures creuses/heures pleines avantage de nombreux ménages, mais impose des contraintes de temps. En misant sur une électricité soumise à ce type d’offre, vous bénéficiez d’une électricité nocturne dont la tarification est réduite par rapport aux tarifs réglementés. Lancer le sèche-linge ou le lave-vaisselle en heures creuses est une problématique pour vous ? Investissez dans un programmateur sous format prise électrique. Le prix de cet appareil varie en moyenne entre 10 et 20 € et vous permet de programmer le lancement de vos appareils électroménagers aux heures stratégiques de la journée. 

Total Direct Energie propose une offre heures super creuses d’électricité 2 fois moins chère de nuit ! Profitez de -50% et de -29% par rapport aux tarifs réglementés, 8h par nuits. Pour en bénéficier, il vous faut impérativement être équipé du compteur Linky. Le reste est à la charge des programmateurs ou de Total Direct Energie, qui programme automatiquement le déclenchement du ballon d’eau chaude à partir de 2h. 

 

Bilan Diagnostic Énergétique : l’outil gouvernemental pour statuer ses besoins en énergie

Le diagnostic de performance énergétique dit DPE, renseigne la performance énergétique d’un bâtiment ou logement et son impact en terme d’émissions de gaz à effet de serre. Document obligatoire dans le cadre d’un achat ou d’une location depuis 2006, il permet d’informer le futur locataire ou acheteur des déperditions énergétiques du bien.

La lecture du DPE est facilitée par deux types d’étiquettes à 7 classes. Classifiée de A à G, l’étiquette énergie et l’étiquette climat permettent de situer la qualité d’isolation du bien. A correspondant à la meilleure performance, G indiquant la plus mauvaise.

bilan diagnostic energetique
  • L’étiquette énergie mesure la consommation annuelle d’un logement : en clair, elle calcule la consommation énergétique annuelle ramenée à la surface habitable. Plus le chiffre trouvé est grand, plus votre logement est énergivore. 
  • L’étiquette climat mesure quant à elle la quantité de gaz à effet de serre émise par le logement, ainsi que son impact sur l’environnement. Plus le chiffre trouvé est important, plus le bien émet des gaz à effet de serre.

Seul un professionnel certifié est en mesure d’évaluer la qualité d’isolation de l’habitat étudié. Si le DPE est mauvais, des rénovations du logement sont à envisager, puisqu’il peut faire baisser la valeur d’un bien immobilier.

Estimation de la consommation énergétique du foyer : l’assistant personnel Hetty vous aide !

Vous déménagez bientôt ? Souhaitez changer de fournisseur suite à un litige ? Réaliser des économies sur votre facture mensuelle ? La raison importe peu, le comparateur Hetty vous aide à connaître les offres les plus adaptées à vos besoins. Simulez vos économies en ligne via notre assistant personnel Hetty.fr. C’est sans engagement et rapide ! Renseignez les informations liées à votre consommation pour obtenir l’estimation la plus juste. Trouvez réponse auprès de nos experts conseillers par téléphone, si vous nécessitez davantage d’informations sur le service proposé par Hetty.

Mon logement

Commune : Laval
Type de logement : Maison de 120m²
 

Ma situation

Je suis particulier
Famille de 5 personnes

Ma consommation

Compteur Linky
Puissance souscrite : 9kVA
Option tarifaire : heures pleines / heures creuses
Consommation annuelle : 4864 kWh dont 40% en Heures creuses

Fournisseur Offre Coût annuel (TTC)

Offre Heure Super creuses HP / HC
L’électricité 2 fois moins chère la nuit !
PRIX INDEXÉS

812 € TTC/an
Prix de l'abonnement : 117,36 € HT/ an
Prix du kWh :

  • Heures pleines : 0,0995 € HT
  • Heures creuses : 0,0703 € HT
  • Heures super creuses : 0,0498 € HT

Taxes : 218,94 €/an

OHM Week-end et heures creuses
Idéal pour ceux qui consomment principalement le weekend et en heures creuses
AUTRE ÉVOLUTION PRIX**

843 € TTC/an
Prix de l'abonnement : 108,57 € HT/ an
Prix du kWh :

  • Heures Pleines de la semaine : 0,1153 € HT
  • Heures Creuses de la semaine : 0,0689 € HT
  • Toutes les heures du weekend : 0,0689 € HT

Taxes : 218,45 €/an

Vert électrique week-end et heures creuses
Contribuez à la transition énergétique !
AUTRE ÉVOLUTION PRIX**
 

847 € TTC/an
Prix de l'abonnement : 109,44 € HT/ an
Prix du kWh :

  • Heures Pleines : 0,1136 € HT
  • Heures Creuses : 0,0712 € HT
  • Heures Week-End : 0,0712 € HT

Taxes : 218,50 €/an
 

Elec week-end heures creuses
-30% le week-end pour foyers équipés Linky
PRIX INDEXÉS*

847 € TTC/an
Prix de l'abonnement : 171,46 € HT/ an
Prix du kWh :

  • Heures Pleines de la semaine : 0,1011 € HT
  • Heures Creuses de la semaine : 0,0707 € HT
  • Toutes les heures du weekend : 0,0707 € HT

Taxes : 221,91 €/an
 

Vert électrique auto heures creuses + week-end
Rechargez en toute tranquillité !
PRIX FIXES

900 € TTC/an
Prix de l'abonnement : 137,40 € HT/ an
Prix du kWh :

  • Heures Pleines : 0,131 € HT
  • Heures Creuses : 0,0655 € HT
  • Heures Week-End : 0,0655 € HT

Taxes : 220,04 €/an
 

*Prix indexés

Prix évoluant en fonction de l'évolution d'une valeur de référence indiquée dans le contrat, généralement les tarifs réglementés.

**Autre évolution prix

Prix soumis à d'autres formes d'évolutions définies dans le contrat. 

Ce comparateur permet de comparer les offres disponibles actuellement sur le marché. Les coûts annuels estimés sont calculés sur la base des prix en vigueur au moment de la comparaison. Les renseignements sont communiqués à titre d'information. Ils ne constituent pas un engagement contractuel.

Données à jour du 06/03/2019

Données issues du médiateur de l'énergie