Un conseiller disponible au
Le Guide de l'énergie » Comment estimer sa facture d’énergie et dans quel intérêt ? » COMMENT RÉDUIRE LA CONSOMMATION ELECTRIQUE D’UN AQUARIUM ?

    COMMENT RÉDUIRE LA CONSOMMATION ELECTRIQUE D’UN AQUARIUM ?

    Les français aiment les animaux domestiques et cela se voit. Au total, plus de 63 millions d’animaux ont élu domicile dans les foyers français. En tête du classement, les poissons avec 33 millions d’individus suivis par les chats (13,5 millions) et les chiens (7,3 millions). Mais qui dit animal de compagnie dit dépense. Lorsque l’on possède des poissons à la maison, l’aquarium a un impact direct sur la consommation d’électricité. Combien consomme un aquarium ? Comment faire des économies sur sa facture ? Explications.

    Sommaire

      Article mis à jour le 3 août 2020

      Aquarium : de la consommation électrique aux économies possibles

      Cela est bien connu, quand on aime on ne compte pas. Et cet adage concerne particulièrement nos animaux de compagnies pour qui nous serions prêts à tout pour les rendre heureux.

      Pourtant, lorsque l’on décide d’adopter un animal de compagnie, il existe de nombreux frais à prendre en compte pour prendre soin de nos animaux. Les poissons ne dérogent pas à la règle et ont un impact sur la facture d’électricité.

      Premier poste de dépense : l’aquarium. Entre l’éclairage, le filtre ou encore le chauffage, les aquariums consomment de l’électricité.

      Quel que soit le type d’aquarium choisi, il est possible de faire de grandes économies sur sa facture d’électricité alors que les dépenses énergétiques reviennent à environ 35€ chaque année pour un aquarium de 100 litres.

      L’éclairage

      La consommation électrique de l’éclairage pour un aquarium est très souvent sous-estimée par les particuliers. Généralement, nous prenons en compte uniquement la puissance affichée du tube ce qui peut être différent de la réalité. Car le ballast consomme du courant entre 8 et 10W pour les modèles les plus récents.

      Pour réduire le surplus de consommation, il peut être intéressant d’investir dans un ballast électronique. Ses avantages : il prolonge la vie du néon d’éclairage, réduit l’usure du tube et améliore le rendement du flux lumineux.

      Au total, les économies sont en moyenne de 5€ chaque année. Une petite somme mais qui peut faire la différence lorsque cela est couplé à d’autres efforts de réduction d’énergie.

      Si investir dans un matériel plus performant, d’autres actions permettent de réduire sa facture énergétique liée à l’éclairage.
      La première action à faire est de réduire le temps d’éclairage au strict minimum. Deuxième possibilité, opter pour un éclaire LED ou un variateur de lumière.

      Troisième solution : équiper le bac de réflecteurs plutôt que de multiplier les tubes ce qui permettra de multiplier par deux la quantité de lumière qui va vers le bac.
      Enfin, pour ceux qui disposent d’un abonnement à l’électricité Heures pleines/Heures creuses, il est intéressant de privilégier un allumage aux heures creuses ce qui permettra de réduire la consommation de près de 20%.

      Le filtre

      Indispensable au maintien d’une bonne santé des poissons, le filtre (ou pompe) permet de conserver une eau saine et claire dans l’aquarium. Mais cet élément consomme aussi de l’électricité.

      La tout première chose à connaître est d’adapter le filtre à l’usage que l’on souhaite en faire. Ainsi, choisir une pompe plus grande par soucis de sécurité pour très vite faire grimper la facture de près de 15€ par an si le modèle n’est pas adapté.

      Deuxième élément à connaître : il existe une différence entre la pompe de remontée et la pompe de brassage. Les premières consomment plus d’électricité que les pompes de brassage.

      Enfin, il est important de savoir qu’un filtre seul consomme généralement plus d’énergie que deux plus petites avec pourtant le même débit. Il peut donc être intéressant d’investir dans deux pompes pour réaliser des économies d’électricité.

      LE SAVIEZ VOUS ?

      Une pompe mal entretenue engendre un surplus de consommation d’énergie. Pensez à nettoyer régulièrement le filtre dans votre pompe.


      Le chauffage

      Pour les ménages, le chauffage représente le premier poste de consommation d’électricité domestique. Dans le cas d’un aquarium, optimiser le chauffage permet également de faire quelques économies sur sa facture grâce à des gestes simples.

      Tout d’abord, limiter les pertes de chaleur du bac est la première mesure à prendre. Par exemple, il est préférable de disposer l’aquarium dans une pièce plus chaude afin d’éviter une trop grande différence de température.

      BESOIN D’AIDE ?

      Vous souhaitez réduire la consommation électrique de votre aquarium ?
      Nos experts sont là


      Deuxième option possible : chauffer l’aquarium avec la bonne température. Nous le savons, chaque poisson a ses propres besoins en fonction de son espèce et cela peut même varier au cours de l’année. Par exemple, les températures du lac Malawi situé en Afrique de l’Est, varient entre 23° et 28° en fonction des saisons. On peut ainsi maintenir des poissons M’bunas à 24° pendant la saison froide puis 26° l’été.

      Il convient donc à chaque fois de s’interroger de la pertinence de maintenir telle température et si une autre ne serait pas plus souhaitable.

      La deuxième astuce pour réduire sa consommation de chauffage est de ne pas disposer le bac trop près d’un mur. En laissant au moins 2cm d’espace entre l’aquarium et le mur, on permet à la chaleur de mieux circuler. Vous pouvez aussi placer une plaque d’isolant à l’arrière de votre aquarium pour encore plus d’efficacité.

      Pour économiser sur sa facture d’électricité, les matériaux utilisés pour fabriquer l’aquarium peuvent aussi faire la différence. Il est ainsi préférable d’opter pour un aquarium en acrylique car ce matériau est plus isolant que le verre.

      Enfin, en hiver, l’utilisation d’un couvercle de récupération de condensation peut être utile pour faire des économies.

      Lorsque l’on achète un aquarium, il est donc possible d’optimiser sa consommation d’électricité en changeant son matériel ou ses habitudes. Toutes ces actions vous feront économiser jusqu’à plusieurs dizaines d’euros chaque année.  

      Un conseiller disponible au
      Retour haut de page