Le thermostat de chaudière à gaz en détail

Quel est le rôle du thermostat de chaudière à gaz ? Quels sont les différents types de thermostats de chaudière à gaz ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?

Le rôle du thermostat de chaudière à gaz

Le thermostat de chaudière à gaz sert à moduler et à programmer selon le type de thermostat la température de son logement.

Le fonctionnement de cet appareil est simple. La sonde du thermostat est reliée à la chaudière, ce qui permet de maintenir une température constante dans les pièces chauffées. Le mode de transmission entre le thermostat de chaudière à gaz et la chaudière peut être :

  • filaire : au moyen de fils reliant la sonde thermostat à la chaudière ;
  • par contact direct : le thermostat est intégré au contacteur général de la chaudière ;
  • par des ondes radio entre le thermostat (l’émetteur) et la chaudière (le récepteur) ;
  • par branchement sur la même prise que pour la chaudière. C’est le modèle universel.

Il est recommandé d’installer le thermostat à une hauteur de 1,50 mètre pour qu’il capte la chaleur ambiante. Il doit également être à distance des sources de chaleur ou encore des courants d’air qui pourraient interférer dans ses capteurs.

thermostat chaudiere gaz

Les différents types de thermostats de chaudière à gaz

Les thermostats de chaudière gaz sont de plusieurs types.

  • Le modèle électromécanique : il doit être réglé manuellement. C’est un modèle peu coûteux, mais d’utilisation plus contraignante. Sa variabilité est de 1 °C.
  • Le modèle électronique : plus onéreux, il est fiable à 1/10e de degré près.
  • Programmables : il est possible d’enregistrer des consignes horaires et de températures en fonction de l’occupation du logement. Cela permet de réaliser des économies d’énergie. Il peut également fonctionner au moyen d’ondes radio.

La possibilité de programmer son thermostat de chaudière à gaz augmente le confort d’ambiance de son logement. Pendant les absences de l’utilisateur, la chaudière est maintenue à bas régime.

Les avantages et les inconvénients du thermostat de chaudière à gaz

Installer un thermostat de chaudière à gaz dans son domicile présente de nombreux avantages :

  • facilité d’utilisation : il est également aisé d’installer un modèle filaire soi-même ;
  • prix pour les modèles électromécaniques ou encore électroniques. Les modèles programmables sont plus onéreux. La fourchette de prix varie entre 30 euros environ et 125 euros, voire 500 euros pour les modèles les plus sophistiqués ;
  • certains appareils connectés sont programmables depuis son portable. Cette commande à distance permet d’optimiser les fonctionnalités du thermostat de la chaudière à gaz ;
  • les appareils programmables sont éligibles à un crédit d’impôt de 30 % sous certaines conditions. Pour cela, le thermostat doit équiper la résidence principale de moins de deux ans. L’installation doit être effectuée par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE) ;
  • TVA réduite à 5,5 % pour les mêmes conditions que les précédentes ;
  • une subvention de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) peut s’ajouter si le propriétaire possède un logement de plus de 15 ans et que le coût des travaux est supérieur à 1 500 euros. Il faut également répondre à des critères selon ses ressources.

Pour ce qui concerne les inconvénients, on peut relever :

  • pour les appareils programmables, des limitations de température sont parfois préenregistrées ;
  • des travaux d’installation requis pour les appareils reliés électriquement.