LES ÉTAPES À SUIVRE POUR CHANGER SON COMPTEUR DE GAZ

Compteur de gaz défaillant, trop ancien ou volonté de réaliser des économies avec le modèle Gazpar, plusieurs situations peuvent impliquer de changer de compteur de gaz. La procédure à mettre en place pour réaliser l’opération est assez simple et prend peu de temps, puisque le gestionnaire de réseau s’occupe de presque tout !

Sommaire :
    Article mis à jour le 16 décembre 2019

    Les différents cas de figure dans lesquels changer son compteur de gaz

    Deux situations peuvent impliquer le changement de compteur de gaz.

    • Le compteur de gaz a plus de 20 ans

    Pour assurer la fiabilité des relevés des compteurs de gaz, ceux-ci doivent être changés s’ils sont âgés d’au moins 20 ans. En effet, des pièces essentielles peuvent être usées et fausser les résultats de consommation, voire présenter des risques pour la sécurité. Bonne nouvelle pour le client, cette opération est entièrement gratuite. C’est le gestionnaire de réseau GRDF qui la prend intégralement en charge.

    changement compteur gaz
    • Pour réaliser des économies sur sa consommation de gaz et se soumettre à la directive européenne de 2009

    Cette directive impose la modernisation des réseaux de gaz et l’installation généralisée de compteurs communicants. D’ici 2022, tous les Français devront avoir procédé au changement de leur compteur de gaz, au profit du nouveau modèle appelé Gazpar. Ses atouts sont nombreux. Par exemple, le consommateur accède quand il le désire à des informations sur sa consommation quotidienne de gaz. En outre, il est possible de fixer un seuil de consommation, qui, une fois atteint, déclenche une alerte. Enfin, la consommation de gaz n’est plus estimée, mais réelle, une bonne manière de savoir où on en est et d’éviter les mauvaises surprises. De son côté, le fournisseur de gaz reçoit les relevés régulièrement sans dépêcher de technicien sur place, pour établir une facturation au plus juste et plus simplement.

    Évidemment, il est également possible de changer le compteur de gaz si celui-ci est défectueux ou s’il ne semble pas refléter la consommation réelle du logement.

    Les démarches pour changer son compteur de gaz

    Il est à noter que le changement de compteur de gaz pour un modèle Gazpar est gratuit.

    Plusieurs étapes rythment son installation :

    • Soit le consommateur demande à GRDF le changement de compteur de gaz, soit l’opération a lieu dans le cadre du déploiement de Gazpar. Dans ce dernier cas, c’est le gestionnaire de réseau qui enverra une lettre pour prévenir le client un mois avant la pose.
    • Deux semaines plus tard, le client reçoit un mail ou une lettre dans lesquels sera notifiée la date envisagée pour l’installation. Si le particulier doit être présent au domicile (compteur de gaz fixé à l’intérieur du logement), il recevra une confirmation de la date et du créneau deux jours avant, par SMS ou par mail.
    • L’intervention dure en moyenne 30 minutes et occasionne une coupure de gaz. Le technicien réalisera ensuite la mise en service s’il intervient en présence de l’occupant du logement, sinon, celuici pourra s’en charger lui-même ou avec l’aide d’une entreprise de pose.
    • Une fois que les données de consommation quotidienne sont disponibles sur l’espace client, GRDF en informe le client.

    Changement compteur GRDF : des prestataires peuvent s’en charger

    En dehors des techniciens de GRDF, des entreprises locales sont habilitées à effectuer un changement de compteur de gaz. Il s’agit de prestataires de gaz mandatés par la société.

    Il ne faut cependant pas les confondre avec les fournisseurs d’énergie. En effet, les fournisseurs de gaz naturel présents sur le marché français ne sont pas tous en mesure de réaliser cette opération.

    Pour savoir si un prestataire est mandaté ou non par GRDF, et peut de ce fait changer un compteur de gaz, il est possible de le vérifier depuis son site officiel. Il suffit d’entrer le nom de l’entreprise concernée et le code postal du lieu d’intervention.

    Faut-il nécessairement installer le compteur Gazpar à la place de l’ancien compteur de gaz ?

    L’installation du compteur de gaz Gazpar est une procédure prévue par la Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte de 2015. Les foyers français qui utilisent du gaz naturel doivent s’y soumettre. Il faut souligner que le compteur n’appartient pas à l’utilisateur. Il demeure la propriété du gestionnaire du réseau de gaz naturel, donc de GRDF, même après l’installation.

    Le Code de l’énergie prévoit qu’il est du devoir du gestionnaire de procéder au renouvellement et à l’entretien des équipements utilisés par les consommateurs. Ce qui inclut le compteur électrique. Et ce, quel que soit le fournisseur d’énergie que ces derniers ont choisi.

    Cela dit, l’installation du compteur de gaz Gazpar doit se faire suivant les périodes déjà prévues par GRDF pour chaque zone géographique. En effet, un compteur communicant ne peut pas fonctionner correctement s’il est isolé.

    Néanmoins, le consommateur peut demander un remplacement avant les dates prévues pour l’installation des nouveaux compteurs Gazpar si son compteur est défectueux ou présente des anomalies.

    Les compteurs récents ne seront plus remplacés par la suite. Il suffit d’y installer un module communiquant pour que leur fonctionnement soit identique à celui d’un compteur Gazpar.

    Un nouveau fonctionnement avec le compteur Gazpar

    Le nouveau compteur Gazpar utilisera une pile en Lithium pour fonctionner. Il n’aura donc plus besoin d’un branchement permanent à l’électricité. Cette pile dure 20 ans et sera remplacée gratuitement vers sa fin de vie.

    Le relevé sur le compteur se fera automatiquement, quotidiennement et mensuellement. Les données seront ensuite transmises directement à GRDF par le réseau GPRS. L’utilisateur pourra, quant à lui, suivre sa consommation via son espace client sur le site du gestionnaire du réseau de gaz naturel.

    Changer son compteur de gaz dans le cadre de ce renouvellement n’a aucun impact, ni sur le contrat ni sur le prix du gaz.

    Le remplacement de compteur de gaz est-il payant ?

    Pour le remplacement du compteur actuel par un modèle Gazpar, le prix sera inclus dans le tarif d’acheminement prélevé par GRDF auprès des fournisseurs d’énergie. Ces derniers l’intégreront par la suite dans le prix de vente.

    L’utilisateur n’aura donc aucuns frais à payer au moment où il effectuera la demande de remplacement. Il en va de même avant et après l’installation de son nouveau compteur.

    L’intervention pour installer un compteur obligatoire en vue de remplacer un compteur datant de plus de 20 ans est aussi gratuite. Par contre, pour changer un compteur de gaz défectueux, le propriétaire devra obtenir l’accord de GRDF et assumer des frais.

    Faut-il changer de compteur de gaz lorsqu’on souhaite changer d’option tarifaire ?

    Le changement d’option tarifaire n’oblige pas un client à changer de compteur de gaz. Il existe néanmoins des réglages à effectuer.

    Pour changer d’option tarifaire, il faut en premier lieu faire la demande auprès du fournisseur d’énergie, par courrier, par e-mail ou par téléphone. Celui-ci s’occupe ensuite de la transmettre au gestionnaire de réseaux.

    Au maximum 10 jours après la requête, un technicien viendra au domicile du client pour régler le compteur afin de l’ajuster suivant l’option nouvellement choisie. Cette intervention a un coût, qui sera à la charge du client.

    Faut-il changer de compteur pour un nouveau contrat avec un nouveau fournisseur ?

    Un client peut changer de compteur de gaz sans qu’il y ait changement de fournisseur. De même, un consommateur peut librement changer de fournisseur ou d’option tarifaire après l’installation de son nouveau compteur.

    Le changement de fournisseur ne demande aucuns frais. Les abonnés sont en outre libres de changer de fournisseur de gaz à tout moment, sans période minimum d’engagement. Après un changement, ils peuvent également revenir vers leur ancien fournisseur.

    Soulignons toutefois que pour le gaz naturel, une fois qu’il a quitté le tarif réglementé, le client ne peut plus revenir sur celui-ci. En effet, ce mode de tarification disparaîtra à partir du 1er juillet 2023. Depuis le 20 novembre 2019, il a donc été mis en extinction.

    Il est en revanche possible de changer d’offre à tout moment et sans frais, en dehors du tarif réglementé.

    Les démarches pour changer de fournisseur sont très simples. Il suffit de :

    • Transmettre le numéro PCE (point de comptage-estimation) au nouveau fournisseur ;
    • Convenir d’une date pour effectuer le changement ;
    • Relever les chiffres du compteur et les transmettre au nouveau fournisseur ;
    • Finaliser le contrat.

    Le contrat avec l’ancien fournisseur sera résilié automatiquement dès que celui avec le nouveau fournisseur prendra effet. Il est toutefois important de bien noter les chiffres sur le compteur au moment du remplacement de celui-ci ou du changement de fournisseur. Ils seront en effet considérés comme l’index estimé que GRDF transmettra à l’ancien et au nouveau fournisseur.

    L’ancien fournisseur s’en servira pour calculer l’index de fin de période afin d’établir la facture de résiliation. Le nouveau fournisseur le considérera comme l’index de début de période pour établir la première facture de consommation.

    Avant le changement du compteur de gaz ou de fournisseur, il est possible de demander un relevé spécial au fournisseur. Mais celui-ci a un coût qui s’élève à 30 euros TTC.

    Total Direct Energie dispose actuellement de l’un des meilleurs tarifs sur le marché. Le consommateur a par ailleurs le choix entre différentes options tarifaires.

    Options/OffresConsommation annuelleAbonnement mensuel (en euros TTC)Prix du kWh (en euros TTC)
    Offre OnlineOffre ClassiqueOffre Verte
    Base< 1 MWh9,020,07780,07230,0758
    B0> 1 et < 6 MWh9,020,07780,07230,0758
    B1 et B2Zone 1> 6 MWh20,850,05470,05110,0533
    Zone 2> 6 MWh20,850,05540,05170,0539
    Zone 3> 6 MWh20,850,05610,05230,0547
    Zone 4> 6 MWh20,850,05680,0530,0554
    Zone 5> 6 MWh20,850,05740,05360,056
    Zone 6> 6 MWh20,850,05810,05430,0567
    Rappelons que le tarif proposé inclut l’abonnement et la consommation, ainsi que les taxes et les contributions.
    Un conseiller disponible au
    09 88 90 39 71 Du lundi au samedi de 8h à 20h
    Prix d'un appel local
    ou