Tout savoir sur la mise en service d’un compteur de gaz

Le gaz est une ressource économique, encore faut-il que le logement soit raccordé au réseau pour en bénéficier. Les démarches de mise en service d’un compteur de gaz diffèrent en fonction de l’ancienneté du logement. Peut-on faire soi-même cette ouverture ? Combien coûte-t-elle et dans quel délai est-elle réalisée ?

Pourquoi procéder à l’ouverture d’un compteur de gaz ?

L’ouverture d’un compteur de gaz présente certains atouts pour le consommateur, qui bénéficiera d’une énergie réputée économique et peu polluante. En outre, le logement peut ne pas être raccordé au réseau s’il est neuf ou s’il était simplement équipé de l’électricité.

De même, il peut être utile de changer son ancien compteur de gaz contre un modèle de dernière génération, qui permet de mieux maîtriser sa consommation et qui facilite l’opération de relevé de consommation.

Les démarches pour un logement neuf ou ancien

Si le logement n’a jamais été raccordé au gaz parce qu’il vient juste d’être achevé, alors le consommateur doit demander la première mise en service du compteur de gaz à GRDF. Au préalable, il faut déterminer la consommation en gaz du logement, car les prix de l’ouverture du compteur varient en fonction des besoins. Ils sont également conditionnés par le lieu de résidence : si le réseau n’est pas à proximité, le raccordement occasionnera un coût supplémentaire. Dans l’hypothèse d’un logement neuf, le compteur de gaz installé sera un modèle Gazpar, le dernier-né de GRDF. Un technicien se déplacera au domicile pour l’ouverture du compteur à gaz après la bonne tenue des travaux de raccordement.

Si le compteur est déjà installé, mais qu’il n’est pas au nom du consommateur, alors celui-ci doit simplement demander à changer auprès du fournisseur de gaz choisi.

mise en service compteur gaz

Peut-on ouvrir soi-même son compteur de gaz ?

Non, en aucun cas ! De plus, l’opération peut comporter certains risques. Les compteurs de gaz appartiennent au gestionnaire de réseau GRDF, et seuls ses techniciens peuvent intervenir dessus. Si le consommateur ne respecte pas cette disposition, il engage sa responsabilité personnelle en cas de dommage ou de panne.

En revanche, il est possible de procéder à la remise en service des compteurs Gazpar une fois ceux-ci installés par les techniciens en remplacement des anciens modèles. Il convient de se rapporter à la notice fournie par GRDF.

Prix et délais de l’ouverture d’un compteur de gaz

Le délai pour l’ouverture d’un compteur de gaz peut aller de dix jours à deux mois en fonction de la complexité des travaux de raccordement. Il est donc préférable de s’y prendre à l’avance pour ne pas se retrouver sans énergie au moment de l’installation dans le logement.

S’agissant du coût du raccordement au gaz, si le réseau passe à proximité du logement, il faut distinguer :

  • le raccordement pour se chauffer : le coût HT est de 365,46 euros ;
  • le raccordement pour l’eau chaude et la cuisson : le tarif est fixé à 822,28 euros HT.

Le coffret de comptage est normalement inclus dans la prestation, excepté si le consommateur souhaite :

  • l’insérer dans une clôture : il faut rajouter 120 euros HT ;
  • l’encastrer dans un muret : il faut compter 170 euros HT supplémentaires (même source).

Si le réseau ne passe pas à proximité, le client doit faire réaliser un devis.